Flushed with success!

There is never a dull moment at Camera Club and when Richard showed us this photograph he’d taken at a private house near  La Roche Courbon we were all in fits of laughter.    You can imagine the comments about “togetherness” and such like.  We just couldn’t imagine using “the facilities” with a companion however close you were.  Then I received an email from Roni who had been intrigued by this image.       It would seem that both toilets are for one person, one for no. ones and the other for no. twos! Apparently this was a common practice and the no. twos was used as fertiliser, well that’s one way to make your rhubarb grow!   And then as all this talk of toilets wasn’t enough John chipped in with a few comments of his own.  John is not a member of our Camera Club but without him we would not have a blog.  Over the years he has helped me sort out the messes I get myself into and this blog was no different.  An urgent email went out to John telling him everything had reduced in size and shifted to the left and that whatever I did could not put the problem right.  Surely there were gremlins in the programme!  John can see the “draft blog” before it’s published and he couldn’t see anything wrong but, of course, he had seen the header photo and read at least part of the blog so knew we were talking “privies”.  As you may have guessed the gremlins were not in the programme but with my fat fingers pressing all the wrong keys on my keyboard!  The problem was soon reversed and John told me about some very public toilets he’d seen in Northern Africa.  The site is in Leptis Magna.  There is a trench under the seats and water was used to flush the ditch.  The square has 40 or 50 “emplacements”!  Very friendly. Thank you Richard for giving us all a good laugh and John for your help and input. It was the perfect way to start our February meeting.  In January I had shown the group some day and night  photographs I had taken inspired by the idea given to me by Nicole.  I then set them the task of doing the same.  Here are some of the results.      These are two I took in         La Tremblade although the “day” was rather overcast it is very clear which is the “night” shot.   (Day, F8, SS 1/320, ISO 200  Night, F5.6,  SS 1/15, ISO 6400)                                         These two are from Roni of a lamppost outside her home.  The Christmas decoration around the lamppost is not visible in the “day” photo but clearly visible in the “night” photo.  Day, F5.3, SS 60, ISO 400.   Night, F5.3, SS 10, ISO 3200                                                      These are by Daniel and taken in Royan.   Day, F9.5, SS 1/350, ISO 400.  Night, F1.8, SS0.77, ISO 100.                                                                                                                                                                                                                                                                              Nichole took these photos in St Georges de Didonne.                 Day, F8, SS 1/400, ISO 100        Night, F6.3, SS 1/6, ISO 6400

 

A starting point when shooting a night scene in Manual mode is to use the lowest F/stop possible, shutter speed at 10 seconds and ISO at 1600.     If the image is too dark increase the shutter speed to 30 seconds, if it is still too dark increase the ISO to 3200.            If the image is too light drop the ISO to 800, if still too light drop the shutter speed to 8 seconds.   It’s an interesting subject and one especially suited to the winter months when photographing in the dark doesn’t mean rousing yourself late at night.  There is also the added attraction of Christmas lighting.                                                                                                                                                                                                                                               Bokeh had been the subject of our January meeting which is a topic quite a few of our members enjoy experimenting with.  Nichole takes the subject one step further.      For example: the image doesn’t capture Bokeh exactly and the main subject is out of focus.  Delete?  No!  Nicole it!            Just like these examples.  Using Picasa Nicole has taken an unsuccesful Bokeh photo and made it all her own.  Well done Nicole for being so creative and showing us that there is an interesting “angle” to all our efforts.                                                                                                                            Sometimes being a small group is an advantage.  We were experimenting with Bokeh portraits  so this meant working in pairs, here are Yannick and Nicole checking out the settings required and then Nicole taking her place as the model.  On the other side of the room Roni and Jan were also working as a team.  I tended to float about as a sometime model or giving hints on settings or distance needed.  Yannick had also given us here text on Bokeh she had given to the Camera Club she belongs to in Paris.  If you haven’t received this text from me please let me know and I will be happy to pass it on.          Februarys meeting, as I mentioned at the beginning of the blog started with a laugh at Richards “Lavatory” photo but we had a serious side too when we reviewed the questions on the quiz Richard had set us.  The quiz is in three parts and so as not to use up too much time we went through the “Basic” questions at this meeting, which gives us more time to study the “Intermediate” and “Advanced” questions for another meeting.  I am pleased to say that we did very well at the “Basic” level which I’m sure Richard found a great relief!  After coffee we got down to some proper photography with one of Richards models.  No not Caroline this time but a doll.  Richard suggested we all take our initial photograph using the automatic mode then note the settings and use them to then take the same photograph in manual mode.                                                                                                 These two photo’s were taken by Carol, the first in automatic mode with settings that read F4.8, shutter speed 1/400 and an ISO setting of 2500.                              Putting the camera into manual mode and creating the settings as near as possible to the automatic mode (for some reason it was not possible to get the same F stop number as the camera had used itself).  After several adjustments with the settings, this was the nearest to the “original” photograph that Carol managed at the meeting.  F5.2,  shutter speed 1/400 ISO 3200.                                                                                    This is just one more experiment we can continue with at home until we are comfortable about changing settings and understanding what works for us and our camera’s.                                                                    To round off this blog I’d like to share with you some of the members photo’s that they brought along to the meetings in January and February.   These are from Roni.  The first being an action shot of her dog chasing a ball on the beach.  Well done Roni, it’s not easy to get such a clear image of a moving item and you’ve caught two!                                                     Image number two is                     a very atmospheric                        shot of a mushroom                                                                     and drew laden grass.                                                                                                                                     The third shot is another “moody” image of a cabin in the mist.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                These three are from Richard; all I believe were taken during our Camera Club field trip to L’Eguille back in June.                                                                                                                      

 

 

                                    We were all amazed that Richard had managed to get this close to the duck but he informed us that he’d used his telescopic lens and was quite a distance from the resting bird.  It was good to be reminded of a very enjoyable field trip.                                                                                                                      

                                                                                          These colourful skyscapes are also from Richard.
Nicole shared with us her photographic homework she had been doing with Bokeh and her Christmas lights as well as her now famous collages.   Nicole is also coming to terms (like most of us) with her new camera; we look forward to seeing what she produces in the future.  In the meantime Nicole, keep up the good work.                                                              
 
 
 
                    Three more from Roni, two nature images taken in her garden!  Wow.                           And this one taken
                                                                during our January
                                                              meeting experimenting
                                                              with Bokeh.                        Carol had been practising with Bokeh at home but wasn’t entirely satisfied with her “model”.  Don’t think even Nicole could save this photo!                                                                   
Carol was in a “reflective” mood with these three photographs from our January meeting.
The first was taken whilst waiting at a railway station in London.  Luckily she had here camera in her hand when she noticed that St Paul’s cathederal was reflected in the moving trains window.                         The second photograph was taken using a crystal
                      ball she had as a Christmas present. No she
                   doesn’t know the winning lottery numbers!   The third photo was part of Carol’s “day and night” images.   She says she was just waiting to see if the sky got any more colourful when a man with a wheelbarrow kindly walked across the bridge.  Great when it happens like that.
 
I have left Yannicks photo’s until last for a very good reason which I will explain shortly.    As I said with Roni’s photograph of her dog on the beach it is very difficult to capture a moving object and keep it in focus.  Well Roni did just fine with her photograph but Yannick managed it with a rat!  Several times in fact.  I know that Yannick does not have a tripod but she certainly has a steady hand.     
Yannick has kindly volunteered to host our March Camera Club meeting as Richard and I will be away.  Yannick will be giving a presentation on a photographer called Dorothea Lange.   Without giving too much away Dorothea was an American photojournalist best known for her “Depression-era” work.  I’m sure this will be a very interesting presentation and I hope that as many of you who can will support Yannick by being at the meeting on Monday 4th March.
And just incase you still haven’t had enough talk of toilets here is a link to a  website you might like to visit!                                                                                       

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Toilet

Il n’ya jamais une minute d’ennui au Camera Club et lorsque Richard nous a montré cette photo qu’il avait prise dans une maison privée près de La Roche Courbon, nous avons tous éclaté de rire. Vous pouvez imaginer les commentaires sur la “solidarité” et autres. Nous ne pouvions pas imaginer utiliser “les installations” avec un compagnon aussi proche que vous soyez. Ensuite, j’ai reçu un email de Roni qui avait été intriguée par cette image. Il semblerait que les deux toilettes soient pour une personne, une pour non. les uns et les autres pour non. deux! Apparemment, c’était une pratique courante et le non. deux étaient utilisés comme engrais, c’est une façon de faire pousser votre rhubarbe! Et comme toutes ces discussions sur les toilettes ne suffisaient pas, John a ajouté quelques commentaires. John n’est pas membre de notre Camera Club mais sans lui nous n’aurions pas de blog. Au fil des ans, il m’a aidé à régler les dégâts dans lesquels je me suis mis et ce blog n’était pas différent. Un courriel urgent a été envoyé à John pour lui dire que tout avait été réduit et déplacé à gauche et que quoi que je fasse, je ne pouvais pas résoudre le problème. Il y avait sûrement des malfaisants dans le programme! John peut voir le “brouillon de blog” avant qu’il ne soit publié et il ne voyait rien de mal mais, bien sûr, il avait vu la photo d’en-tête et lu au moins une partie du blog afin de savoir que nous parlions des “cabinets”. Comme vous l’avez peut-être deviné, les malfaisants n’étaient pas dans le programme, mais mes gros doigts appuyaient sur les mauvaises touches de mon clavier! Le problème a été rapidement résolu et John m’a parlé de toilettes très publiques qu’il avait vues en Afrique du Nord. Le site est à Leptis Magna. Il y a une tranchée sous les sièges et de l’eau a été utilisée pour vider le fossé. La place a 40 ou 50 “emplacements”! Très amical. Merci Richard de nous avoir bien fait rire et John pour votre aide et votre contribution.
C’était le moyen idéal pour commencer notre réunion de février. En janvier, j’avais montré au groupe des photos jour et nuit que j’avais prises inspirées par l’idée donnée par Nicole. Je leur ai ensuite confié la tâche de faire de même. Voici quelques résultats.
Ce sont deux que j’ai pris à La Tremblade bien que le “jour” ait été plutôt couvert il est très clair ce qui est le coup “de nuit”. (Jour, F8, SS 1/320, Nuit ISO 200, F5.6, SS 1/15, ISO 6400)                                                                                                                                                                                    Ces deux-là viennent de Roni d’un lampadaire à l’extérieur de sa maison. La décoration de Noël autour du lampadaire n’est pas visible sur la photo “Jour” mais clairement visible sur la photo “Nuit”. Jour, F5.3, SS 60, ISO 400. Nuit, F5.3, SS 10, ISO 3200
Celles-ci sont de Daniel et prises à Royan. Jour, F9.5, SS 1/350, ISO 400. Nuit, F1.8, SS0.77, ISO 100.                                                                                                                                                                  
Nichole a pris ces photos à St Georges de Didonne. Jour, F8, SS 1/400, ISO 100 Nuit, F6.3, SS 1/6, ISO 6400
                                                                 Pour prendre une scène de nuit en mode manuel, le point de départ consiste à utiliser la vitesse minimale / arrêt la plus basse possible, une vitesse d’obturation de 10 secondes et une sensibilité de 1600 ISO. Si l’image est trop sombre, augmentez la vitesse d’obturation à 30 secondes. sombre augmenter l’ISO à 3200.         Si l’image est trop claire, laissez l’ISO à 800, si encore trop sombre, diminuez la vitesse d’obturation à 8 secondes. C’est un sujet intéressant et particulièrement adapté aux mois d’hiver où photographier dans le noir ne signifie pas se réveiller tard le soir. Il y a aussi l’attraction supplémentaire de l’éclairage de Noël.
Le bokeh avait fait l’objet de notre réunion de janvier, sujet que bon nombre de nos membres aiment expérimenter. Nichole va plus loin dans le sujet. Par exemple: l’image ne capture pas exactement Bokeh et le sujet principal n’est pas net. Effacer? Non! Nicole ça!
Juste comme ces exemples. Utilisation de Picasa, Nicole a pris une photo de Bokeh qui n’a pas été couronnée de succès et l’a faite sienne. Bravo Nicole d’être si créative et de nous avoir montré qu’il existe un «angle» intéressant pour tous nos efforts.
 Parfois, être un petit groupe est un avantage. Nous étions en train d’expérimenter des portraits de Bokeh, c’est donc travailler à deux. Yannick et Nicole vérifient les réglages nécessaires, puis Nicole prend sa place en tant que modèle. De l’autre côté de la pièce, Roni et Jan travaillaient également en équipe. J’avais tendance à flotter comme modèle de temps en temps ou à donner des conseils sur les réglages ou la distance nécessaire. Yannick nous avait également donné ici un texte sur le Bokeh qu’elle avait donné au Camera Club auquel elle appartient à Paris. Si vous n’avez pas reçu ce texte de ma part, veuillez me le faire savoir et je me ferai un plaisir de le transmettre.
La réunion de février, comme je l’ai mentionné au début du blog, a commencé par rire de la photo de Richards “Lavatory”, mais nous avions aussi un côté sérieux lorsque nous avons examiné les questions du questionnaire que Richard nous avait posées. Le questionnaire comprend trois parties. Afin de ne pas utiliser trop de temps, nous avons examiné les questions “de base” de cette réunion, ce qui nous laisse plus de temps pour étudier les questions “Intermédiaire” et “Avancé” en vue d’une autre réunion. Je suis heureux de dire que nous avons très bien réussi au niveau “Basique” et je suis sûr que Richard a trouvé un grand soulagement! Après le café, nous avons pris des photos avec un des modèles de Richards. Non pas Caroline cette fois mais une poupée. Richard nous a suggéré de prendre notre première photo en utilisant le mode automatique, puis de noter les paramètres et de les utiliser pour prendre ensuite la même photo en mode manuel.
Ces deux photos ont été prises par Carol, la première en mode automatique avec des réglages indiquant F4.8, une vitesse d’obturation de 1/400 et un réglage ISO de 2500.
Mettre l’appareil photo en mode manuel et créer les réglages aussi près que possible du mode automatique (pour une raison quelconque, il n’était pas possible d’obtenir le même numéro d’arrêt F que celui utilisé par l’appareil photo). Après plusieurs ajustements des paramètres, c’était la photo la plus proche de la photo “originale” prise en charge par Carol lors de la réunion. F5.2, vitesse d’obturation 1/400 ISO 3200.
C’est une expérience de plus que nous pouvons poursuivre chez nous jusqu’à ce que nous soyons prêts à modifier les réglages et à comprendre ce qui fonctionne pour nous et notre appareil photo.                                                                Pour terminer ce blog, j’aimerais partager avec vous certaines des photos des membres qu’ils ont apportées aux réunions de janvier et février.             Ce sont de Roni. La première est une photo d’action de son chien poursuivant une balle sur la plage. Bien joué Roni, il n’est pas facile d’obtenir une image aussi claire d’un objet en mouvement et vous en avez attrapé deux!
L’image numéro deux est une image très atmosphérique d’un champignon et a attiré l’herbe chargée.               Le troisième coup est une autre image “sombre” d’une cabine dans la brume.                                                                                                                         

                                                                                                                                                                                                                                       Ces trois sont de Richard; Je pense que toutes ces photos ont été prises lors de notre sortie sur le terrain au Camera Club à L’Eguille en juin.  Nous étions tous étonnés que Richard ait réussi à s’approcher si près du canard, mais il nous a informés qu’il avait utilisé son objectif télescopique et qu’il était assez éloigné de l’oiseau au repos. C’était bien de se souvenir d’un voyage sur le terrain très agréable.
                                                                                                                       Ces paysages colorés sont aussi de Richard.
Nicole a partagé avec nous ses devoirs photographiques avec Bokeh et ses lumières de Noël, ainsi que ses collages désormais célèbres. Nicole s’entend également (comme la plupart d’entre nous) avec son nouvel appareil photo; nous avons hâte de voir ce qu’elle produira à l’avenir. En attendant Nicole, continuez votre bon travail.

Trois autres de Roni, deux images de la nature prises dans son jardin! Sensationnel.                                                              Et celle-ci prise lors de notre réunion de janvier                                                                 expérimentant Bokeh.
Carol s’entraînait chez Bokeh à la maison mais n’était pas entièrement satisfaite de son “modèle”. Ne pensez même pas que Nicole pourrait sauver cette photo!

                                                                                                                
Carol était dans une atmosphère de “réflexion” avec ces trois photographies de notre réunion de janvier.
La première a été prise en attendant dans une gare de Londres. Heureusement, elle avait un appareil photo à la main lorsqu’elle a remarqué que la cathédrale de Saint-Paul se reflétait dans la fenêtre des trains en mouvement.        La seconde photo a été prise avec une boule de cristal qu’elle avait comme cadeau de Noël. Non, elle ne connaît                                     pas les numéros de loterie gagnants!       La troisième photo faisait partie des images de “jour et nuit” de Carol. Elle a dit qu’elle attendait juste de voir si le ciel était devenu plus coloré lorsqu’un homme avec une brouette a gentiment traversé le pont. Génial quand ça se passe comme ça.
J’ai laissé les photos de Yannicks jusqu’à la fin pour une très bonne raison que je vais expliquer dans un instant. Comme je l’ai dit avec la photo de son chien sur la plage par Roni, il est très difficile de capturer un objet en mouvement et de le garder au point. Eh bien, Roni s’est bien débrouillé avec sa photo, mais Yannick s’est débrouillé avec un rat! Plusieurs fois en fait. Je sais que Yannick n’a pas de trépied mais elle a certainement une main ferme.

Yannick s’est volontairement proposé d’accueillir notre réunion du club photo de mars en tant que Richard et moi serons absents. Yannick donnera une présentation sur une photographe appelée Dorothea Lange. Sans trop en dire, Dorothea était une photojournaliste américaine mieux connue pour son travail “De la période de la dépression”. Je suis sûr que ce sera un exposé très intéressant et j’espère que vous serez nombreux à soutenir Yannick en participant à la réunion du lundi 4 mars.
Et juste au cas où vous n’auriez toujours pas assez parlé des toilettes, voici un lien vers un site Web que vous aimeriez visiter!

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Toilet