On Reflection.

We started our meeting on Monday 11th September in the time honoured tradition of viewing members photo’s followed by a coffee break then onto the “main feature” but for this blog I’m going to start in reverse.  Richard brought us all to attention by asking us questions about topic’s he had covered previously just to see how much we had been listening.  We were soon in a crossfire of conversation about wonky horizons, unseen objects suddenly appearing in our photo’s, how many times do you refer to your camera’s handbook and how best to clean your lens; which strangely enough is not to blow on it!  We will never forget that lesson and neither will Denise although she did explain that she “blew very gently”!  Richard reminded us that the purchase of a glass filter to protect our costly lenses was well worth the investment as you never know when something will trip you up or come flying at you from the ground.  Marie asked about filters and any distortion they may cause, apparently the best are made from optically flat glass and it would seem that the more you pay the better the filter.  As with any hobby the extra’s really do add up.   We then passed to how to organise your photo’s.  Some members said they kept their photo’s on the memory card(s) as back up but then couldn’t always remember which photographs had been transferred from the card(s) to their computers or laptops.  John, who was visiting the Camera Club whilst on holiday said that by using a free download called C Cleaner you could clear duplicates on your computer or laptop that is as long as you had not renamed them after transference.   Either way, it may be worth using it just to see what space you can create.  We all have our own way of backing up but I like a clean memory card in my camera when I start photographing so I clear my card regularly and put the images into folders to be sorted when I have some free time.  I may be organized in this department but I have many “photographic sins” I need to address!  Talking about the many photographs we inevitably take in this ‘digital age’ Richard reminded us that although we can revert many wrongs using such programs as Photoshop just spending a little more time looking at what we are about to shoot could save us time in front of the computer.  This brings us back to the unseen rubbish or telegraph pole that will spoil our photo and need to be removed by an editing program.  Getting it right first time is very satisfying, rare but worth the extra time it takes to achieve.  At last a photo!  This is Richard demonstrating a handy portable studio that his wife Caroline had bought, essential if you are selling items through Amazon as they insist on a white surround.  It’s called a Folding Portable LED Light Tent Kit and can be yours for under £10!            What a way to end a meeting?                                So now lets go back to the beginning!                          It was good to see photographs from our latest member, Marie and she certainly impressed us with these three stunning images.  Marie has a good photographic sense of observation as most of us would have walked past these autumn leaves trapped in a cobweb on their way to the ground.   I like the feel of theatre with this photo of the Sleeping Beauty Château at La Roche Courbon, it looks like it could be used as the backdrop for a drama about Louis XIV.                         Lastly this photograph of a sparrow feeding himself up for the winter.  We look forward to seeing more from Marie in the future.                                                                                                                                     During our September meeting Richard had set us the task of photographing a picture through glass without any reflection, it was our homework for the four weeks between meetings and here are three of Jan’s examples.   This is a painting of Mornac hanging just inside the doorway of Jan’s house so it get’s plenty of light.  The settings are   F6.3,  ss 1.50 and an ISO of 3200.                                                               The second and third photographs have settings of F6.3,  ss1.15 and an ISO of 3200.     Jan’s friend John who joined her for the meeting took the same photograph of Mornac using F10,  ss 1.125 and the same ISO setting of 3200.                                                                                                                 Carol also took some photographs of a picture hanging in her bedroom.    This photograph shows exactly how it should not be done.              The second and third photo’s show how she went about achieving the forth photograph.                      Settings for this photograph were                                F10,   ss 1.15  and an ISO of 25600!  Phew, who knew it could go up that high?                                                                                                                                        Here are examples of Richard’s photo’s that started the whole experiment off.  The first two were taken outside, something none of us had attempted.  Richard used F5.3,  ss 1.2000 and and ISO setting of 200 for the first photo and F11, ss 1.50 with an ISO of 200 for the second outdoor photo.                                                                                                              The third photograph was taken indoors without using a flash and the                            settings are F5, ss 1.60 and ISO 200.                                                                                                        Antoine took this photograph during the meeting using F5.0, ss 1.60   and an ISO setting of 800.  It was a very interesting experiment and certainly got us not only using a range of settings on our camera’s but also our brains!                                                                                                                                                                                          As you will know from the last blog; the challenge for the next meeting on Monday 6 November is to photographically record 7 consecutive days in your life.  If you haven’t yet read it you can find it below this one.  We all look forward to seeing each others photo’s and if you can’t come to the meeting you can still email me your photo’s and see them featured in the next blog.                                                           The header photo ties in with the title of the blog but was not actually seen at the meeting because I missed Denise’s USB key so we will be viewing them at the next meeting but this is such a beautiful photo I wanted to use it.  Well done Denise, you will have to tell us where it was taken at the next meeting.

 

Nous avons commencé notre réunion le lundi 11 septembre dans le cadre de la traditionnelle tradition de visionnage des photos des membres, suivie d’une pause-café puis sur le thème principal, mais pour ce blog, je vais commencer en sens inverse. Richard nous a tous attiré l’attention en nous posant des questions sur le sujet qu’il avait couvert auparavant juste pour voir combien nous avions écouté. Nous avons été bientôt dans un feu croisé de conversation sur les horizons sinueux, les objets invisibles apparaissant soudainement dans nos photos, combien de fois vous référer au manuel de votre appareil photo et comment nettoyer votre objectif; ce qui est assez étrange n’est pas de souffler dessus! Nous n’oublierons jamais cette leçon et ni Denise, bien qu’elle ait expliqué qu’elle «soufflait très doucement»!   Richard nous a rappelé que l’achat d’un filtre en verre pour protéger nos lentilles coûteuses valait bien l’investissement, car on ne sait jamais quand quelque chose va vous faire trébucher ou venir voler du sol. Marie a posé des questions sur les filtres et toute distorsion qu’ils pourraient causer, apparemment les meilleurs sont fabriqués à partir de verre plat optiquement et il semblerait que plus vous payez, meilleur est le filtre. Comme pour tout passe-temps, le supplément est vraiment additionnel. Nous sommes ensuite passés à la façon d’organiser vos photos. Certains membres ont dit qu’ils gardaient leurs photos sur la ou les cartes mémoire, mais ne pouvaient pas toujours se rappeler quelles photos avaient été transférées de leur carte à leur ordinateur ou à leur ordinateur portable. John, qui visitait le Camera Club en vacances, a déclaré qu’en utilisant un téléchargement gratuit appelé C Cleaner, vous pouvez effacer les doublons sur votre ordinateur ou votre ordinateur portable tant que vous ne les avez pas renommés après le transfert.  Quoi qu’il en soit, il peut être utile de l’utiliser juste pour voir l’espace que vous pouvez créer. Nous avons tous notre propre façon de sauvegarder mais j’aime une carte mémoire propre dans mon appareil photo quand je commence à photographier alors j’écarte régulièrement ma carte et je mets les images dans des dossiers à trier quand j’ai du temps libre. Je peux être organisé dans ce département mais j’ai beaucoup de «péchés photographiques» dont j’ai besoin! Parlant des nombreuses photographies que nous avons inévitablement prises à cette «ère numérique», Richard nous a rappelé que même si nous pouvons corriger de nombreuses erreurs en utilisant des programmes tels que Photoshop, passer un peu plus de temps à regarder ce que nous sommes sur le point de tourner pourrait nous faire gagner du temps l’ordinateur. Cela nous ramène à la poubelle invisible ou télégraphe qui va gâcher notre photo et doivent être supprimés par un programme d’édition.  Bien faire les choses la première fois est très satisfaisant, rare mais vaut le temps supplémentaire nécessaire pour y parvenir. Enfin une photo! C’est Richard qui démontre un studio portatif pratique que sa femme Caroline avait acheté, essentiel si vous vendez des articles via Amazon car ils insistent sur un entourage blanc. C’est ce qu’on appelle un kit de tente de lumière portable pliant et peut être le vôtre pour moins de 10€! Quelle façon de terminer une réunion?                           Alors maintenant, revenons au début!              C’était bien de voir des photos de notre dernier membre, Marie et elle nous a certainement impressionné avec ces trois superbes images.  Marie a un bon sens photographique de l’observation car la plupart d’entre nous auraient passé ces feuilles d’automne enfermées dans une toile d’araignée sur leur chemin vers le sol. J’aime la sensation du théâtre avec cette photo du Château de la Belle au bois dormant à La Roche Courbon, on dirait qu’elle pourrait servir de toile de fond à un drame sur Louis XIV.       Enfin cette photo d’un moineau se nourrissant pour l’hiver. Nous avons hâte de voir plus de Marie à l’avenir.                                                                                                                Lors de notre rencontre de septembre, Richard nous avait demandé de photographier une image à travers le verre sans aucun reflet, c’était notre devoir pour les quatre semaines entre les réunions et voici trois des exemples de Jan.  C’est une peinture de Mornac suspendue juste à l’intérieur de la porte de la maison de Jan, donc il y a beaucoup de lumière. Les paramètres sont F6.3, ss 1.50 et ISO de 3200.    Les deuxième et troisième photographies ont des réglages de F6.3, ss1.15 et ISO de 3200.    L’ami de Jan, John, qui s’est joint à elle pour la réunion a pris la même photo de Mornac en utilisant F10, ss 1.125 et le même réglage ISO de 3200.                                                                                                           Carol a également pris quelques photos d’une photo accrochée dans sa chambre. Cette photographie montre exactement comment cela ne devrait pas être fait. Les deuxième et troisième photos montrent comment elle a réalisé la quatrième photo.                                                            Les réglages pour cette photo étaient F10, ss 1.15 et ISO de 25600! Ouf, qui savait que ça pouvait monter aussi haut?                                                                                              Voici des exemples de photos de Richard qui ont déclenché l’expérience. Les deux premiers ont été emmenés dehors, ce que personne d’entre nous n’avait tenté. Richard a utilisé F5.3, ss 1.2000 et le réglage ISO de 200 pour la première photo et F11, ss 1.50 avec une ISO de 200 pour la deuxième photo en plein air.                                                    La troisième photographie a également été prise à                                                    l’intérieur sans utiliser                                       de flash et les réglages sont                                         F5, ss 1.60 et ISO 200.                                                                                                        Antoine a pris cette photo lors de la réunion en utilisant F5.0, ss 1.60 et un réglage ISO de 800. Ce fut une expérience très intéressante et certainement nous a non seulement utilisé une gamme de paramètres sur notre appareil photo, mais aussi notre cerveau!                                                                                                                                      Comme vous le savez sur le dernier blog; Le défi pour la prochaine réunion du lundi 6 novembre est de photographier 7 jours consécutifs dans votre vie. Si vous ne l’avez pas encore lu, vous pouvez le trouver en dessous de celui-ci. Nous avons tous hâte de voir les photos des autres et si vous ne pouvez pas venir à la réunion, vous pouvez toujours m’envoyer un courriel vos photos et les voir figurer dans le prochain blog. La photo d’en-tête est liée au titre du blog mais n’a pas été vue lors de la réunion car j’ai raté la clé USB de Denise, donc nous les verrons à la prochaine réunion mais c’est une si belle photo que je voulais l’utiliser. Bravo Denise, tu devras nous dire où ça a été pris lors de la prochaine réunion.