Forever blowing bubbles

  We are a determined lot at the Camera Club, despite the usual route to our meeting place being barred from us and that Daniel had to manage the deviation on crutches we found our way to the hall and got on with the matter in hand.  Basically to view each others photo’s and then to play with some water and washing up liquid!
We were all eager to see Denise’s photo’s as she has been globe trotting again and we wanted to share her experiences through her photographs.  We started in New York and a view of the Brooklyn Bridge with the Freedom Tower behind it.  Then this photo taken from the top of the Empire State Building with the Statue of Liberty clearly visible in the harbour.  Denise changed this photo into a black and white one but Monica felt the image could be altered in many different and imaginative ways so we set Denise the challenge to do so.  We look forward to seeing the results at our next meeting.  I think this is something we could carry on with, so watch out, you could be next!  Then we were off to Grand Cayman where Denise took this stunning photo of a green lizard she saw in the grounds of Pedro St James Castle.  We all loved the green lizard but felt it could have been cropped closer to the head to show more detail, only a minor point but it is always good to get constructive feedback from others.  This photo was also taken from the grounds of Pedro St James Castle, Denise loved the contrast not only of the colours in the water but the way the sea goes from choppy to perfectly smooth before it breaks onto the rocks.   Passports ready, we are off to a disused rail track at Gatun Lock in Panama, the canal to be exact where Denise photographed this group of playful Coati (part of the Raccoon family).  Now it’s one thing to photograph a sunbathing lizard or vast cityscapes but try photographing a hummingbird in flight.  Denise was enjoying “high tea” in an old colonial/plantation house in Falmouth, Jamaica when these two hummingbirds decided to join her.  Well done Denise and thank you for taking us around the world!  As Denise had been away for a while we had not seen her photo’s from the boat trip we took back in November.  Given the limited space on the boat for moving around Denise said she settled on just taking one type of shot, reflections.  I have read in photographic journals that this is a very good idea as you never have the correct lens fitted when a particular scene presents itself but if you go with a task in mind you and your equipment are already focused on that and you can save yourself a lot of time and disappointment.  Denise came to this decision because every time she tried to take a photo of a bird it flew away, they tend to do that but Yannick had rather a cunning plan to capture these photo’s of seagulls in Paris.                 Due to the long cold spell this winter the birds were very hungry so Yannick soaked some bread and took it with her to the Canal Saint Martin and bribed the birds to pose for her.  For this photo Yannick used F7.1, 1/160 sec and ISO -800.  More of Yannick’s photo’s can be seen in the Camera Club Gallery.  So far a lot of photographic techniques have been displayed but Antoine offered us a view of another very important one, the “golden hour” use of natural light.  This photograph is of Saint Jame’s Tower in Paris and the warmth of the late afternoon sun softens the architecture.  The same can be seen in this view of Notre Dame and this one of Saint Louis island.  Beautiful images made more so by the use of complementary lighting.                                                                          Carol showed us a couple of photo’s from the last meeting where Richard had erected his portable studio and encouraged us to experiment with our cameras’ settings she also took this photo using the Bokeh style which she says she will be using for this years Christmas cards, please don’t let’s talk about Christmas in February!                                                                                                         Nicole took her grandson to the zoo at La Palmyre and “captured” these impressive shots.                                                                                                                           We liked the framing on this one.                                                                                 Veronica could not be with us for the meeting as she is currently in Portugal but she did give me permission to  show this photograph to the group that she had taken a few days earlier.  Richard will also be pleased to hear that she is reading her cameras’ manual and is finding it “very interesting”.     Bruce, although residing now in the UK still takes a very keen interest in the Camera Club that he founded and it is always good to see what he is currently working on. Rembrandting has long been a passion of Bruce’s and examples of this can be seen in the Camera Club Gallery under “Bruce”and in previous blogs.  This time he has been working on depicting the “Three Graces”, youth/beauty, mirth and elegance.  Bruce says it took three days in post production to achieve the final image; an exercise in patience as well I think.   You can see that he has used the same model for each “Grace” then combined the three photo’s into one and then put them into the forest photo.  Looking forward to seeing what he comes up with next.   All this and we haven’t had coffee yet!  Before I let the group free for refreshments I ran through a presentation of what we would be doing in the second half of the meeting and pretty much that would be playing with water, oil and washing up liquid.  I had been researching the techniques on You Tube and practicing at home, not perfecting the technique I’m afraid to say but with more practice and then even more practice I hope to produce some interesting images.  I was pleased to see the group getting down to the task and trying each of the experiments.  Here Denise and Dave are photographing bubbles in a glass dish with colour paper underneath.  A straw is a vital part of this procedure and here are the results of Denise’s experiment with this technique.                                 This one involves a cd, a water dropper and a torch or natural light.  The effects can be amazing, these are a couple I took at home.                       Dave worked on capturing oil on water, we look forward to seeing his photo’s at the next meeting but to give you an idea of what we were hoping to shot here are a couple more of mine that I had taken at home.  The “set up” photo shows yellow and orange paper under the dish but for the “bubble” photo’s I had used blue and green paper under the dish.  Cropping is unavoidable even with a macro lens so you need to study your photographs on your computer and find the most interesting section(s) to crop into.  For the center photograph I used F13, exposure time of 2 seconds and the ISO setting was -200. I feel certain I was in A mode.                       Here are some photographs Nicole took at the meeting, she also got some colourful abstract shots too.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  The hardest technique was trying to photograph a film of soap.  To start with you need a shallow dish to put the washing up liquid in and this needs to be mixed with as many drops of glycerine it takes to make a loose liquid (the glycerine gives the bubble strength).  You need a loop on a stand and the easiest way to achieve this is to re-shape a wire coat hanger, a torch or any other light source but be careful of unwanted reflections.  It’s hard enough getting the correct angle of light and setting your camera up in just the right position and then just when you are ready to take the shot the bubble bursts but getting the soapy film onto the ring in the first place is an art in itself as Antoine found out very quickly.              Here are some I took at home and I hope I will be able to show you what Antoine and the other’s in the group managed to capture in the next blog.                                                                         For this image the settings were F2.8, ss 1.6 the iso was -1600 and I used a small torch to light through the soapy film.   As I round up this blog I’d like to thank all the members who after each session are so helpful in not only making sure we leave the hall clean and tidy but help with carrying all the equipment out to the car, it is very much appreciated.  The next Camera Club meeting is on Monday 13th March at the Château in Saujon; Richard and I look forward to seeing as many of you there as can make it but if you can’t you can always email me any photo’s you would like to share with the group.  The header photo is by Denise.

Nous sommes un groupe déterminé au Club de la caméra, malgré l’itinéraire habituel à notre lieu de réunion étant barré de nous et que Daniel a dû gérer le deviation sur les béquilles nous avons trouvé notre chemin à la salle et a obtenu avec la question en main. Fondamentalement pour voir les uns les autres photo et puis de jouer avec de l’eau et de la produit pour la vaisselle!                                    Nous étions tous impatients de voir la photo de Denise comme elle a été globe trotting à nouveau et nous voulions partager ses expériences à travers ses photos. Nous avons commencé à New York et une vue du pont de Brooklyn avec la Tour de Freedom derrière elle. Puis cette photo prise du haut de l’Empire State Building avec la Statue de la Liberté clairement visible dans le port.  Denise a changé cette photo en noir et blanc, mais Monica a senti l’image pourrait être modifiée de différentes façons différentes et imaginatives, nous avons mis Denise le défi de le faire. Nous attendons avec intérêt les résultats à notre prochaine réunion. Je pense que c’est quelque chose que nous pourrions continuer, alors attention, vous pourriez être la prochaine!                      Puis nous sommes allés à Grand Cayman où Denise a pris cette photo étonnante d’un lézard vert qu’elle a vu dans les motifs de Pedro St James Castle. Nous avons tous adoré le lézard vert, mais il a senti qu’il aurait pu être recadrer plus près de la tête pour montrer plus de détails, seulement un point mineur, mais il est toujours bon d’obtenir des commentaires constructifs des autres.  Cette photo a également été prise à partir des motifs de Pedro St James Castle, Denise aimé le contraste non seulement des couleurs dans l’eau, mais la façon dont la mer va de clapoteux à parfaitement lisse avant de se briser sur les rochers. Passports prêts, nous sommes à une voie ferrée désaffectée à Gatun Lock au Panama, le canal pour être exact où Denise photographié ce groupe de Coati ludique (une partie de la famille Raccoon).  Maintenant, c’est une chose de photographier un lézard sunbathing ou vastes cityscapes mais essayez de photographier un colibri en vol. Denise jouissait d’un «thé de haut» dans une vieille maison coloniale / plantation à Falmouth, en Jamaïque, lorsque ces deux colibris ont décidé de la rejoindre. Bien fait Denise et merci de nous avoir emmenés autour le monde! Comme Denise avait été absent pendant un moment nous n’avions pas vu sa photo de la promenade en bateau que nous avons en novembre.   Compte tenu de l’espace limité sur le bateau pour se déplacer Denise dit qu’elle s’est contentée de prendre un seul type de photograph, des réflexions. J’ai lu dans des journaux photographiques que c’est une très bonne idée car vous n’avez jamais la lentille correcte montée quand une scène particulière se présente, mais si vous allez avec une tâche à l’esprit vous et votre équipement sont déjà concentrés sur cela et vous pouvez vous sauver beaucoup de temps et de déception.  Denise est venue à cette décision parce que chaque fois qu’elle essayait de prendre une photo d’un oiseau il s’envola, ils ont tendance à le faire, mais Yannick avait plutôt un plan astucieux pour capturer ces photos de mouettes à Paris.      En raison de la longue période de froid cet hiver, les oiseaux ont eu très faim, alors Yannick a trempé du pain et l’a emmené avec elle au Canal Saint-Martin et a soudoyé les oiseaux pour lui poser. Pour cette photo Yannick utilisé F7.1, 1/160 sec et ISO -800.    Plus de photos de Yannick peuvent être vues dans la galerie de club d’appareil-photo. Jusqu’ici beaucoup de techniques photographiques ont été exposées mais Antoine nous a offert une vue d’un autre très important, “l’heure d’or” utilisation de la lumière naturelle.   Cette photo est de Saint Jame’s Tower à Paris et la chaleur du soleil de fin d’après-midi adoucit l’architecture. Le même peut être vu dans cette vue de Notre Dame et celle de l’île de Saint Louis. De belles images rendues plus par l’utilisation de l’éclairage complémentaire.                                                                                     Carol C nous a montré quelques photos de la dernière réunion où Richard avait érigé son studio portable et nous a encouragés à expérimenter avec les réglages de nos caméras, elle a également pris cette photo en utilisant le style Bokeh qu’elle dit qu’elle utilisera pour cette année des cartes de Noël , S’il vous plaît ne parlons pas de Noël en Février!                                                                              Nicole a emmené son petit-fils au zoo de La Palmyre et a “capturé” ces tirs impressionnants. Nous avons aimé l’encadrement sur celui-ci.                                                                                                                                                                                                                           Veronica ne pouvait pas être avec nous pour la réunion car elle est actuellement au Portugal, mais elle m’a donné la permission de montrer cette photo au groupe qu’elle avait pris quelques jours plus tôt. Richard sera également heureux d’apprendre qu’elle lit le manuel de ses caméras et qu’elle le trouve «très intéressant».                         Bruce, bien que résidant maintenant au Royaume-Uni prend toujours un intérêt très vif dans le club de caméra qu’il a fondé et il est toujours bon de voir ce qu’il travaille actuellement dessus. Rembrandting a longtemps été une passion de Bruce et des exemples de cela peut être vu dans la galerie de club de caméra sous “Bruce” et dans les blogs précédents.   Cette fois, il a travaillé sur la représentation des «Trois Grâces», jeunesse / beauté, joie et élégance. Bruce dit qu’il a fallu trois jours en post-production pour obtenir l’image finale; Un exercice de patience aussi bien je pense. Vous pouvez voir qu’il a utilisé le même modèle pour chaque “Grace” puis a combiné les trois photos en une seule et puis les mettre dans la photo de la forêt. Dans l’attente de voir ce qu’il vient avec prochaine.                                    Tout cela et nous n’avons pas encore pris de café! Avant de laisser le groupe libre pour les rafraîchissements j’ai couru par une présentation de ce que nous ferions dans la deuxième moitié de la réunion et à peu près qui jouerait avec l’eau, l’huile et la vaisselle liquide. J’avais fait des recherches sur les techniques sur You Tube et pratiquant à la maison, ne perfectionnant pas la technique que j’ai peur de dire, mais avec plus de pratique et encore plus de pratique j’espère produire des images intéressantes. J’ai été heureux de voir le groupe se rendre à la tâche et d’essayer chacune des expériences.    Ici, Denise et Dave photographient des bulles dans un plat en verre avec du papier couleur en dessous. Une paille est une partie essentielle de cette procédure et voici les résultats de l’expérience de Denise avec cette technique.                                                                                                                                            Celui-ci implique un cd, un compte-gouttes d’eau et une torche ou lumière naturelle. Les effets peuvent être étonnants, ce sont des couples que j’ai pris à la maison.                               Dave a travaillé sur la capture d’huile sur l’eau, nous sommes impatients de voir sa photo à la prochaine réunion, mais pour vous donner une idée de ce que nous espérions tirer ici sont un couple plus de la mienne que j’avais pris à la maison. La photo “mise en place” montre du papier jaune et orange sous le plat mais pour la photo “bulle” j’ai utilisé du papier bleu et vert sous le plat.                                                                                              Le recadrage est inévitable même avec une lentille macro, donc vous avez besoin pour étudier vos photos sur votre ordinateur et de trouver les sections les plus intéressantes. Pour la photo du centre j’ai utilisé F13, temps d’exposition de 2 secondes et le réglage ISO était -200. Je suis certain que j’étais en mode A.       Voici quelques photos que Nicole a prises à la réunion, elle a également obtenu quelques clichés abstraits colorés aussi.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          La technique la plus difficile était de photographier un film de savon.   Pour commencer, vous avez besoin d’un plat peu profond pour mettre le liquide vaisselle dans et cela doit être mélangé avec autant de gouttes de glycérine qu’il faut pour faire un liquide en vrac (la glycérine donne la force de bulle). Vous avez besoin d’une boucle sur un stand et le moyen le plus simple pour y parvenir est de redessiner un cintre en fil métallique, une torche ou toute autre source lumineuse, mais attention aux réflexions indésirables.   Il est assez difficile d’obtenir l’angle de lumière correcte et de placer votre appareil photo dans juste la bonne position et puis juste quand vous êtes prêt à prendre le cliché de la bulle éclate mais obtenir le film savonneuse sur le ring en premier lieu est un art en soi Comme le savait Antoine très vite. Voici quelques-unes que j’ai prises à la maison et j’espère pouvoir vous montrer ce qu’Antoine et les autres du groupe ont réussi à capturer dans le prochain blog.                                                                                              Pour cette image, les paramètres étaient F2.8,     ss 1.6 l’iso était -1600 et j’ai utilisé une petite torche à la lumière à travers le film savonneux.                                                                                                                                                       En rassembler ce blog, j’aimerais remercier tous les membres qui, après chaque session, sont si utiles non seulement pour nous assurer que nous quittons le hall propre et bien rangé, mais que nous aidons à transporter tout l’équipement à la voiture. Apprécié. La prochaine réunion du Camera Club aura lieu le lundi 13 mars au Château de Saujon; Richard et moi avons hâte de voir autant de vous là-bas que peut le faire, mais si vous ne pouvez pas, vous pouvez toujours m’envoyer par courrier électronique toutes les photos que vous souhaitez partager avec le groupe. La photo d’en-tête est de Denise.