On Reflection.

We started our meeting on Monday 11th September in the time honoured tradition of viewing members photo’s followed by a coffee break then onto the “main feature” but for this blog I’m going to start in reverse.  Richard brought us all to attention by asking us questions about topic’s he had covered previously just to see how much we had been listening.  We were soon in a crossfire of conversation about wonky horizons, unseen objects suddenly appearing in our photo’s, how many times do you refer to your camera’s handbook and how best to clean your lens; which strangely enough is not to blow on it!  We will never forget that lesson and neither will Denise although she did explain that she “blew very gently”!  Richard reminded us that the purchase of a glass filter to protect our costly lenses was well worth the investment as you never know when something will trip you up or come flying at you from the ground.  Marie asked about filters and any distortion they may cause, apparently the best are made from optically flat glass and it would seem that the more you pay the better the filter.  As with any hobby the extra’s really do add up.   We then passed to how to organise your photo’s.  Some members said they kept their photo’s on the memory card(s) as back up but then couldn’t always remember which photographs had been transferred from the card(s) to their computers or laptops.  John, who was visiting the Camera Club whilst on holiday said that by using a free download called C Cleaner you could clear duplicates on your computer or laptop that is as long as you had not renamed them after transference.   Either way, it may be worth using it just to see what space you can create.  We all have our own way of backing up but I like a clean memory card in my camera when I start photographing so I clear my card regularly and put the images into folders to be sorted when I have some free time.  I may be organized in this department but I have many “photographic sins” I need to address!  Talking about the many photographs we inevitably take in this ‘digital age’ Richard reminded us that although we can revert many wrongs using such programs as Photoshop just spending a little more time looking at what we are about to shoot could save us time in front of the computer.  This brings us back to the unseen rubbish or telegraph pole that will spoil our photo and need to be removed by an editing program.  Getting it right first time is very satisfying, rare but worth the extra time it takes to achieve.  At last a photo!  This is Richard demonstrating a handy portable studio that his wife Caroline had bought, essential if you are selling items through Amazon as they insist on a white surround.  It’s called a Folding Portable LED Light Tent Kit and can be yours for under £10!            What a way to end a meeting?                                So now lets go back to the beginning!                          It was good to see photographs from our latest member, Marie and she certainly impressed us with these three stunning images.  Marie has a good photographic sense of observation as most of us would have walked past these autumn leaves trapped in a cobweb on their way to the ground.   I like the feel of theatre with this photo of the Sleeping Beauty Château at La Roche Courbon, it looks like it could be used as the backdrop for a drama about Louis XIV.                         Lastly this photograph of a sparrow feeding himself up for the winter.  We look forward to seeing more from Marie in the future.                                                                                                                                     During our September meeting Richard had set us the task of photographing a picture through glass without any reflection, it was our homework for the four weeks between meetings and here are three of Jan’s examples.   This is a painting of Mornac hanging just inside the doorway of Jan’s house so it get’s plenty of light.  The settings are   F6.3,  ss 1.50 and an ISO of 3200.                                                               The second and third photographs have settings of F6.3,  ss1.15 and an ISO of 3200.     Jan’s friend John who joined her for the meeting took the same photograph of Mornac using F10,  ss 1.125 and the same ISO setting of 3200.                                                                                                                 Carol C also took some photographs of a picture hanging in her bedroom.    This photograph shows exactly how it should not be done.              The second and third photo’s show how she went about achieving the forth photograph.                      Settings for this photograph were                                F10,   ss 1.15  and an ISO of 25600!  Phew, who knew it could go up that high?                                                                                                                                        Here are examples of Richard’s photo’s that started the whole experiment off.  The first two were taken outside, something none of us had attempted.  Richard used F5.3,  ss 1.2000 and and ISO setting of 200 for the first photo and F11, ss 1.50 with an ISO of 200 for the second outdoor photo.                                                                                                              The third photograph was taken indoors without using a flash and the                            settings are F5, ss 1.60 and ISO 200.                                                                                                        Antoine took this photograph during the meeting using F5.0, ss 1.60   and an ISO setting of 800.  It was a very interesting experiment and certainly got us not only using a range of settings on our camera’s but also our brains!                                                                                                                                                                                          As you will know from the last blog; the challenge for the next meeting on Monday 6 November is to photographically record 7 consecutive days in your life.  If you haven’t yet read it you can find it below this one.  We all look forward to seeing each others photo’s and if you can’t come to the meeting you can still email me (cyberhugs17@yahoo.co.uk) your photo’s and see them featured in the next blog.                                                           The header photo ties in with the title of the blog but was not actually seen at the meeting because I missed Denise’s USB key so we will be viewing them at the next meeting but this is such a beautiful photo I wanted to use it.  Well done Denise, you will have to tell us where it was taken at the next meeting.

 

Nous avons commencé notre réunion le lundi 11 septembre dans le cadre de la traditionnelle tradition de visionnage des photos des membres, suivie d’une pause-café puis sur le thème principal, mais pour ce blog, je vais commencer en sens inverse. Richard nous a tous attiré l’attention en nous posant des questions sur le sujet qu’il avait couvert auparavant juste pour voir combien nous avions écouté. Nous avons été bientôt dans un feu croisé de conversation sur les horizons sinueux, les objets invisibles apparaissant soudainement dans nos photos, combien de fois vous référer au manuel de votre appareil photo et comment nettoyer votre objectif; ce qui est assez étrange n’est pas de souffler dessus! Nous n’oublierons jamais cette leçon et ni Denise, bien qu’elle ait expliqué qu’elle «soufflait très doucement»!   Richard nous a rappelé que l’achat d’un filtre en verre pour protéger nos lentilles coûteuses valait bien l’investissement, car on ne sait jamais quand quelque chose va vous faire trébucher ou venir voler du sol. Marie a posé des questions sur les filtres et toute distorsion qu’ils pourraient causer, apparemment les meilleurs sont fabriqués à partir de verre plat optiquement et il semblerait que plus vous payez, meilleur est le filtre. Comme pour tout passe-temps, le supplément est vraiment additionnel. Nous sommes ensuite passés à la façon d’organiser vos photos. Certains membres ont dit qu’ils gardaient leurs photos sur la ou les cartes mémoire, mais ne pouvaient pas toujours se rappeler quelles photos avaient été transférées de leur carte à leur ordinateur ou à leur ordinateur portable. John, qui visitait le Camera Club en vacances, a déclaré qu’en utilisant un téléchargement gratuit appelé C Cleaner, vous pouvez effacer les doublons sur votre ordinateur ou votre ordinateur portable tant que vous ne les avez pas renommés après le transfert.  Quoi qu’il en soit, il peut être utile de l’utiliser juste pour voir l’espace que vous pouvez créer. Nous avons tous notre propre façon de sauvegarder mais j’aime une carte mémoire propre dans mon appareil photo quand je commence à photographier alors j’écarte régulièrement ma carte et je mets les images dans des dossiers à trier quand j’ai du temps libre. Je peux être organisé dans ce département mais j’ai beaucoup de «péchés photographiques» dont j’ai besoin! Parlant des nombreuses photographies que nous avons inévitablement prises à cette «ère numérique», Richard nous a rappelé que même si nous pouvons corriger de nombreuses erreurs en utilisant des programmes tels que Photoshop, passer un peu plus de temps à regarder ce que nous sommes sur le point de tourner pourrait nous faire gagner du temps l’ordinateur. Cela nous ramène à la poubelle invisible ou télégraphe qui va gâcher notre photo et doivent être supprimés par un programme d’édition.  Bien faire les choses la première fois est très satisfaisant, rare mais vaut le temps supplémentaire nécessaire pour y parvenir. Enfin une photo! C’est Richard qui démontre un studio portatif pratique que sa femme Caroline avait acheté, essentiel si vous vendez des articles via Amazon car ils insistent sur un entourage blanc. C’est ce qu’on appelle un kit de tente de lumière portable pliant et peut être le vôtre pour moins de 10€! Quelle façon de terminer une réunion?                           Alors maintenant, revenons au début!              C’était bien de voir des photos de notre dernier membre, Marie et elle nous a certainement impressionné avec ces trois superbes images.  Marie a un bon sens photographique de l’observation car la plupart d’entre nous auraient passé ces feuilles d’automne enfermées dans une toile d’araignée sur leur chemin vers le sol. J’aime la sensation du théâtre avec cette photo du Château de la Belle au bois dormant à La Roche Courbon, on dirait qu’elle pourrait servir de toile de fond à un drame sur Louis XIV.       Enfin cette photo d’un moineau se nourrissant pour l’hiver. Nous avons hâte de voir plus de Marie à l’avenir.                                                                                                                Lors de notre rencontre de septembre, Richard nous avait demandé de photographier une image à travers le verre sans aucun reflet, c’était notre devoir pour les quatre semaines entre les réunions et voici trois des exemples de Jan.  C’est une peinture de Mornac suspendue juste à l’intérieur de la porte de la maison de Jan, donc il y a beaucoup de lumière. Les paramètres sont F6.3, ss 1.50 et ISO de 3200.    Les deuxième et troisième photographies ont des réglages de F6.3, ss1.15 et ISO de 3200.    L’ami de Jan, John, qui s’est joint à elle pour la réunion a pris la même photo de Mornac en utilisant F10, ss 1.125 et le même réglage ISO de 3200.                                                                                                           Carol C a également pris quelques photos d’une photo accrochée dans sa chambre. Cette photographie montre exactement comment cela ne devrait pas être fait. Les deuxième et troisième photos montrent comment elle a réalisé la quatrième photo.                                                            Les réglages pour cette photo étaient F10, ss 1.15 et ISO de 25600! Ouf, qui savait que ça pouvait monter aussi haut?                                                                                              Voici des exemples de photos de Richard qui ont déclenché l’expérience. Les deux premiers ont été emmenés dehors, ce que personne d’entre nous n’avait tenté. Richard a utilisé F5.3, ss 1.2000 et le réglage ISO de 200 pour la première photo et F11, ss 1.50 avec une ISO de 200 pour la deuxième photo en plein air.                                                    La troisième photographie a également été prise à                                                    l’intérieur sans utiliser                                       de flash et les réglages sont                                         F5, ss 1.60 et ISO 200.                                                                                                        Antoine a pris cette photo lors de la réunion en utilisant F5.0, ss 1.60 et un réglage ISO de 800. Ce fut une expérience très intéressante et certainement nous a non seulement utilisé une gamme de paramètres sur notre appareil photo, mais aussi notre cerveau!                                                                                                                                      Comme vous le savez sur le dernier blog; Le défi pour la prochaine réunion du lundi 6 novembre est de photographier 7 jours consécutifs dans votre vie. Si vous ne l’avez pas encore lu, vous pouvez le trouver en dessous de celui-ci. Nous avons tous hâte de voir les photos des autres et si vous ne pouvez pas venir à la réunion, vous pouvez toujours m’envoyer un courriel (cyberhugs17@yahoo.co.uk) vos photos et les voir figurer dans le prochain blog. La photo d’en-tête est liée au titre du blog mais n’a pas été vue lors de la réunion car j’ai raté la clé USB de Denise, donc nous les verrons à la prochaine réunion mais c’est une si belle photo que je voulais l’utiliser. Bravo Denise, tu devras nous dire où ça a été pris lors de la prochaine réunion.

7 days

Since the dawn of time, well at least from the day Bruce set up the Camera Club, he, Richard and I have encouraged you to use your cameras as much as possible.  So here we go again but this time with a challenge that you can all take part in wherever you happen to be.  Let’s call it the “7 day challenge” and this is how it works.                                                         Take some photos for 7 consecutive days!                                                 Use any setting other than “auto”!!                                                               If you have different lenses, use them!!!                                                    Try telling us a visual story of 7 days in your life!!!!

Here are my 7 days.

Day one.  Morning walk with my friend Jan with refreshments at the end.                                               F/stop 4                                                                     SS 1/500 sec                                                             ISO 800                                                                      All these photos where shot in manual mode.            Day two.  Working at the campsite cleaning a mobile home.                              F/stop 5.6                               SS 1/1000 sec                       ISO 800                                                                                    Day three.  A good day for drying the bedding.            I lay on the ground to take this photo.                       F/stop 6.3                                                                       SS 1/1000                                                                         ISO 200                                                                                                                                                                                                                                                           Day four.  My turn to cook and as it’s something I do not enjoy doing then delaying the process by taking a photograph or two was not a problem for me.  Obviously for cooking carrots you need F/stop 6.3  an ISO of 12800 and for the finishing touches a SS of 1/1000.  Bon appetite!                                                                                                                                Day five.  Back to work on the campsite and I pass this scene every time so that’s a good reason to add it to my visual week.  For this photo I used my zoom lens and tripod.  F/stop 6.3  SS 1/1000 and an ISO setting of 800                                                                                                                                                                                                                                          Day six.  A few minutes walk from my home and the hedgerow is full of blackberries; still not quite ready to pick but good enough for a ‘pickture’.  F/stop 4.5  SS 1/1600  ISO 3200.  I used a macro lens and tripod for this shot.                                                                                                                                                                                                                                             Day seven.  A scene from my garden.  F/stop 10      SS 1/50  ISO 200                                                                                                                                                     Although I still have a long way to go to fully understand my camera and all its capabilities having used it for seven consecutive days I feel more confident with it and have found that I rather like the flexibility that the ISO setting gives me, perhaps you will find some hidden wonders in your camera too.                                                                                                                                                                                  What worked for me was to create 7 folders named ‘day one’ through to ‘day seven’ and each day transfer the photos I had taken to the relevant file; that way you do not have a camera full of photos to sort through at the end of the week.  It was much easier to pick one folder and delete the ‘non contenders’ then sift through the others until deciding on ‘the photo of the day’.       However you choose to do it I look forward to seeing your photographic week which you can email to me at cyberhughs17@yahoo.co.uk in either a zip file or in seven individual emails.  All your photos will be shown at the December meeting as well as in the blog and in the Camera Club Gallery.    If you have any questions please do not hesitate to ask.

Depuis la nuit des temps, du moins depuis le jour où Bruce a mis en place le Camera Club, Richard et moi t’avons encouragé à utiliser tes caméras autant que possible. Donc, nous y reviendrons mais cette fois-ci avec un défi auquel vous pouvez tous participer, où que vous soyez.

Appelons cela le «défi de 7 jours» et voici comment cela fonctionne.
Prenez quelques photos pendant 7 jours consécutifs!
Utilisez n’importe quel réglage autre que “auto” !!
Si vous avez des objectifs différents, utilisez-les !!!
Essayez de nous raconter une histoire visuelle de 7 jours dans votre vie !!!!
Voici mes 7 jours.

Jour un. Promenade du matin avec mon ami Jan avec des rafraîchissements à la fin.
F / stop 4
SS 1/500 sec
ISO 800
Toutes ces photos ont été prises en mode manuel.
                                                   Jour deux. Travailler au camping pour nettoyer une mobil-home.
F / stop 5.6
SS 1/1000 sec
ISO 800
Jour trois. Une bonne journée pour sécher la literie.
Je me couche par terre pour prendre cette photo.
F / stop 6.3
SS 1/1000                                                                    ISO 200                                                                                                                                                                                                                                                    Jour quatre. À mon tour de cuisiner et comme c’est quelque chose que je n’aime pas faire alors retarder le processus en prenant une photo ou deux n’a pas été un problème pour moi. Évidemment, pour la cuisson des carottes, vous avez besoin de F / stop 6.3 ISO de 12800 et pour les finitions une SS de 1/1000. Bon appétit!
Jour cinq. Retour au travail sur le camping et je passe cette scène à chaque fois donc c’est une bonne raison de l’ajouter à ma semaine visuelle. Pour cette photo, j’ai utilisé mon zoom et mon trépied.
F / stop 6.3 SS 1/1000 et un réglage ISO de 800
Sixième jour. A quelques minutes à pied de chez moi et la haie est pleine de mûres; encore pas tout à fait prêt à choisir, mais assez bon pour une «pickture». F / stop 4.5 SS 1/1600 ISO 3200. J’ai utilisé un objectif macro et un trépied pour ce cliché.
Jour sept. Une scène de mon jardin. F / stop 10 SS 1/50 ISO 200
Bien que j’aie encore beaucoup de chemin à faire pour bien comprendre mon appareil photo et toutes ses capacités depuis sept jours consécutifs, je me sens plus en confiance et je trouve que j’aime la flexibilité que me donne le réglage ISO, trouver des merveilles cachées dans votre appareil photo aussi.
Ce qui a fonctionné pour moi, c’était de créer 7 dossiers nommés «premier jour» jusqu’au «septième jour» et de transférer chaque jour les photos que j’avais prises dans le dossier pertinent; De cette façon, vous n’avez pas de caméra pleine de photos à trier à la fin de la semaine. Il était beaucoup plus facile de choisir un dossier et de supprimer les «non-candidats» puis de passer au crible les autres jusqu’à ce que l’on décide de «la photo du jour». Cependant, vous choisissez de le faire. J’ai hâte de voir votre semaine photographique, que vous pouvez envoyer par courrier électronique à cyberhughs17@yahoo.co.uk dans un fichier zip ou dans sept e-mails individuels. Toutes vos photos seront montrées lors de la réunion de décembre ainsi que dans le blog et dans la Camera Club Gallery. Si vous avez des questions s’il vous plaît n’hésitez pas à demander.

 

The Late Blog

This blog isn’t just “late” it’s positively “well overdue” you may have even thought there was never going to be another Camera Club Blog.  My apologize, the time just slipped away but I’m back and we are now about to catch up on so many Camera Club events it will blow your mind and for that reason I will keep the blarney short and wow you with the photo’s.  We went from photographing bubbles to trying our hand at making food look good enough to eat and using our imagination in the process.  As usual I had practiced at home and produced these shots that I hoped  would    inspire the group.                              It was amusing to watch the positions the group got themselves into to take their photo’s.                                                                                                                                  True to form Nicole came up trumps with these collages she photographed at home, she has created a theme of colour  which runs throughout each collection and her attention to detail shows in the finished  results.

 

Nicole took her camera to the Venetian Carnival in Etaules and combined her photographs into this collage.  More of Nicole’s photo’s from the carnival can be seen in the Camera Club Gallery.                                                                                                                                                                                                                                                                                                       After the success of the first boat trip from Mornac Daniel proposed a second one, this time instead of a morning trip to capture the sunrise we had a late afternoon trip to view the sunset and there would be food!  We were a group of twenty and we had 5 large seafood platters to enjoy along with a choice of white 
or rosé wine.                       Daniel you surpassed yourself.  Unlike on our first boat trip the weather was especially kind to us and the sky remained clear and bright so that when we had finished eating we took up our camera’s and got down to the business in hand.  This is Yannick leaning precariously over the side of the boat to take aim.  The views were worth it and although we did arrive back at the port just before sunset we all agreed we had had a most enjoyable evening on the water.   And this is how much food was left at the end of the trip!                                                                                                                                                                                            Two months later we were out on another field trip, this time on dry land at the beautiful private gardens of M. et Mme Ruff in Burie; pictured here.  There was so much to see and so many photographic  opportunities that there was no excuse not to use every setting on the camera!                                                                           This group of three photo’s show how Carol C progressed her way through the ISO settings to finally achieve the photo she was after.                         Each photo was taken in the Manual mode  with a F stop of F/8 and an     exposure time of 1/500 but the first image has an ISO setting of 3200, the second image has an ISO setting of 1600 and the final image is ISO 800.  The more we experiment with our camera’s and the settings the more confident we shall become and more likely to get the shots we want quicker.                                                                                                               With so much space and so much to photograph it was an ideal setting to have fun with our camera’s and get them off “Auto”.  These photo’s were also taken by Carol C of her fellow photographers doing their “thing”.  This is Jan about to be swallowed up by a giant cherry tree and Mike getting down to ground level to photograph the tiniest wild orchid we had ever seen, it had to be marked by a stick in the lawn so it wouldn’t get trodden on.  I look forward to sharing more photographs from both Camera Club  field trips but in the mean-time here are a few more from Carol C                                                                               and this  stunning one from Mike who says he has also made a video of his photo’s taken in the garden which we can view at one of our Autumn meetings.                         Nicole submitted several beautiful collages which I was hard put to pick from, here are three, please view the others in the Camera Club Gallery.                                                                                                                         And finally some photo’s that were shown at the last meeting we had at the Château before our summer break.  The first group of three are from Yannick of an unusual church she visited in Paris called Notre  Dame  du Travail.                                                                             More of   Yannicks photographs of this church can be seen in the Camera Club Gallery.                                                                                                       A topic that “crops” up every now and again is how best to “crop” your photo’s and a good example of this was shown in a photograph by Veronica taken of a tree in bloom in her garden but she was worried that the red pot distracted from the tree.  We all felt that the red pot was a good contrast and that cropping away the lower part of the photo to take out the fence made for a more interesting photo, I hope you agree.                                                                               Veronica also took this charming photo.

Our next meeting will be on Monday 11 September at 2.30pm at the Château in Saujon.  Richard and I look forward to seeing as many of you there that can make it, we also look forward to seeing your Summer photo’s!

Ce blog n’est pas seulement “en retard”, il est positivement “bien en retard”, vous avez même pensé qu’il n’y aurait jamais un autre Blog de Camera Club. Je m’excuse, le temps a dépassé, mais je suis de retour et nous sommes sur le point de rattraper tant d’événements de Camera Club qu’il va vous faire sauter l’esprit et pour cette raison, j’essaierai d’écrire moins et de montrer plus de photos.

Nous sommes allés de photographier des bulles pour essayer de faire en sorte que la nourriture soit assez bonne pour manger et utiliser notre imagination dans le processus. Comme d’habitude, j’avais pratiqué à la maison et j’ai produit ces photo’s que j’espérais inspirer le groupe.

                                                                              C’était amusant de regarder les positions dans lesquelles le groupe s’était engagé à prendre ses photos.

Comme on pouvait s’y attendre, Nicole a subi des succès avec ces collages qu’elle a photographiés à la maison, elle a créé un thème de couleur qui traverse chaque collection et son attention aux détails montre dans les résultats finis.

Nous avions parlé avant de transformer une photographie unique en images variées en utilisant des programmes tels que Photoshop et Pisassa, voici quelques-uns que j’ai fait à la maison.

C’est la photo originale.

                                           Cette photo a été transformée à l’aide de Photoshop et l’effet s’appelle “en plastique”.                                                                                                                                                              J’ai également utilisé Photoshop pour créer cette image qui s’appelle “edge”

Nicole a pris son appareil photo au carnaval vénitien à Etaules et a combiné ses photographies dans ce collage. Plus de photos de Nicole du carnaval peuvent être vues dans Camera Club Gallery.                                                                                                                                                           Après le succès du premier voyage en bateau de Mornac Daniel, il a proposé un deuxième, cette fois au lieu d’un voyage du matin pour capturer le lever du soleil, nous avons passé un voyage en fin d’après-midi pour voir le coucher de soleil et il y aurait de la nourriture! Nous étions un groupe de vingt et nous avons eu 5 grands plateaux de fruits de mer pour profiter avec un choix de vin blanc ou rosé.

Daniel vous avez dépassé vous-même. Contrairement à notre premier voyage en bateau, le temps a été particulièrement gentil avec nous et le ciel est resté clair et brillant, de sorte que lorsque nous avons fini de manger, nous avons pris nos caméras et sommes arrivés à l’affaire en main.  C’est Yannick qui s’appuie précairement sur le bord du bateau pour viser. Les points de vue en valaient la peine et même si nous sommes arrivés au port juste avant le coucher du soleil, nous avons tous convenu que nous avions eu une soirée très agréable sur l’eau. Et c’est la quantité de nourriture restée à la fin du voyage!

Deux mois plus tard, nous étions sortis d’une autre excursion, cette fois sur un terrain sec aux jolis jardins privés de M. et Mme Ruff à Burie; Photo ici. Il y avait tellement de choses à voir et tant de possibilités photographiques qu’il n’y avait aucune excuse pour ne pas utiliser tous les paramètres de la caméra!                                                                                   Ce groupe de trois photos montre comment Carol C a progressé dans les paramètres ISO pour finalement atteindre la photo qu’elle avait suivie. Chaque photo a été prise en mode manuel avec une étape F de F / 8 et un temps d’exposition de 1/500, mais la première image a un paramètre ISO de 3200, la deuxième image a un réglage ISO de 1600 et l’image finale est ISO 800.

Plus nous expérimentons les réglages de notre caméra et plus nous serons plus confiants et nous aurons plus de chances d’obtenir les photos que nous souhaitons plus vite.

Avec tant d’espace et tant de photographies, c’était un cadre idéal pour s’amuser avec nos caméras et les désactiver “Auto”. Ces photos ont également été prises par Carol C de ses collègues photographes qui font leur «chose».  Il s’agit d’Jan à propos d’être englouti par un cerisier géant et Mike descendant au niveau du sol pour photographier la plus petite orchidée sauvage que nous avions jamais vu, il fallait marquer par un bâton dans la pelouse, de sorte qu’il ne serait pas pis sur .

Je suis impatient de partager plus de photos des deux campagnes de Camera Club, mais dans le temps moyen, il y a encore quelques autres de  Carol C                                        et ce superbe Mike qui dit qu’il a également fait une vidéo de sa photo prise dans le jardin que nous Peut voir lors de l’une de nos réunions d’automne.

Nicole a soumis plusieurs beaux collages auxquels j’ai été difficilement choisi, voici trois, veuillez voir les autres dans Camera Club Gallery.

Et enfin, des photos qui ont été montrées lors de la dernière réunion que

nous avions au Château avant notre pause estivale. Le premier groupe de trois proviennent de Yannick d’une église inhabituelle qu’elle a visité à Paris appelée Notre Dame du Travail.

Plus de photographies de Yannicks de cette église peuvent être vues dans Camera Club Gallery.

Un sujet qui se poser de temps en temps est la meilleure façon de «recadrer» vos photos et un bon exemple de cela a été montré dans une photo de Veronica prise d’un arbre en fleurs dans son jardin mais elle craignait que le pot rouge Distrait de l’arbre. Nous avons tous estimé que le pot rouge était un bon contraste et que, en recourant la partie inférieure de la photo, sortez la clôture pour une photo plus intéressante, j’espère que vous êtes d’accord.                                                                                         Veronica a également pris cette photo charmante.

 

Notre prochaine réunion aura lieu le lundi 11 septembre à 14h30 au Château de Saujon. Richard et j’ai hâte de voir autant d’entre vous là-bas qui peut le faire, nous espérons également voir vos photos d’été!

Forever blowing bubbles

  We are a determined lot at the Camera Club, despite the usual route to our meeting place being barred from us and that Daniel had to manage the deviation on crutches we found our way to the hall and got on with the matter in hand.  Basically to view each others photo’s and then to play with some water and washing up liquid!
We were all eager to see Denise’s photo’s as she has been globe trotting again and we wanted to share her experiences through her photographs.  We started in New York and a view of the Brooklyn Bridge with the Freedom Tower behind it.  Then this photo taken from the top of the Empire State Building with the Statue of Liberty clearly visible in the harbour.  Denise changed this photo into a black and white one but Monica felt the image could be altered in many different and imaginative ways so we set Denise the challenge to do so.  We look forward to seeing the results at our next meeting.  I think this is something we could carry on with, so watch out, you could be next!  Then we were off to Grand Cayman where Denise took this stunning photo of a green lizard she saw in the grounds of Pedro St James Castle.  We all loved the green lizard but felt it could have been cropped closer to the head to show more detail, only a minor point but it is always good to get constructive feedback from others.  This photo was also taken from the grounds of Pedro St James Castle, Denise loved the contrast not only of the colours in the water but the way the sea goes from choppy to perfectly smooth before it breaks onto the rocks.   Passports ready, we are off to a disused rail track at Gatun Lock in Panama, the canal to be exact where Denise photographed this group of playful Coati (part of the Raccoon family).  Now it’s one thing to photograph a sunbathing lizard or vast cityscapes but try photographing a hummingbird in flight.  Denise was enjoying “high tea” in an old colonial/plantation house in Falmouth, Jamaica when these two hummingbirds decided to join her.  Well done Denise and thank you for taking us around the world!  As Denise had been away for a while we had not seen her photo’s from the boat trip we took back in November.  Given the limited space on the boat for moving around Denise said she settled on just taking one type of shot, reflections.  I have read in photographic journals that this is a very good idea as you never have the correct lens fitted when a particular scene presents itself but if you go with a task in mind you and your equipment are already focused on that and you can save yourself a lot of time and disappointment.  Denise came to this decision because every time she tried to take a photo of a bird it flew away, they tend to do that but Yannick had rather a cunning plan to capture these photo’s of seagulls in Paris.                 Due to the long cold spell this winter the birds were very hungry so Yannick soaked some bread and took it with her to the Canal Saint Martin and bribed the birds to pose for her.  For this photo Yannick used F7.1, 1/160 sec and ISO -800.  More of Yannick’s photo’s can be seen in the Camera Club Gallery.  So far a lot of photographic techniques have been displayed but Antoine offered us a view of another very important one, the “golden hour” use of natural light.  This photograph is of Saint Jame’s Tower in Paris and the warmth of the late afternoon sun softens the architecture.  The same can be seen in this view of Notre Dame and this one of Saint Louis island.  Beautiful images made more so by the use of complementary lighting.                                                                          Carol C showed us a couple of photo’s from the last meeting where Richard had erected his portable studio and encouraged us to experiment with our cameras’ settings she also took this photo using the Bokeh style which she says she will be using for this years Christmas cards, please don’t let’s talk about Christmas in February!                                                                                                         Nicole took her grandson to the zoo at La Palmyre and “captured” these impressive shots.                                                                                                                           We liked the framing on this one.                                                                                 Veronica could not be with us for the meeting as she is currently in Portugal but she did give me permission to  show this photograph to the group that she had taken a few days earlier.  Richard will also be pleased to hear that she is reading her cameras’ manual and is finding it “very interesting”.     Bruce, although residing now in the UK still takes a very keen interest in the Camera Club that he founded and it is always good to see what he is currently working on. Rembrandting has long been a passion of Bruce’s and examples of this can be seen in the Camera Club Gallery under “Bruce”and in previous blogs.  This time he has been working on depicting the “Three Graces”, youth/beauty, mirth and elegance.  Bruce says it took three days in post production to achieve the final image; an exercise in patience as well I think.   You can see that he has used the same model for each “Grace” then combined the three photo’s into one and then put them into the forest photo.  Looking forward to seeing what he comes up with next.   All this and we haven’t had coffee yet!  Before I let the group free for refreshments I ran through a presentation of what we would be doing in the second half of the meeting and pretty much that would be playing with water, oil and washing up liquid.  I had been researching the techniques on You Tube and practicing at home, not perfecting the technique I’m afraid to say but with more practice and then even more 
practice I hope to produce some interesting images.  I was pleased to see the group getting down to the task and trying each of the experiments.  Here Denise and Dave are photographing bubbles in a glass dish with colour paper underneath.  A straw is a vital part of this procedure and here are the results of Denise’s experiment with this technique.                                 This one involves a cd, a water dropper and a torch or natural light.  The effects can be amazing, these are a couple I took at home.                       Dave worked on capturing oil on water, we look forward to seeing his photo’s at the next meeting but to give you an idea of what we were hoping to shot here are a couple more of mine that I had taken at home.  The “set up” photo shows yellow and orange paper under the dish but for the “bubble” photo’s I had used blue and green paper under the dish.  Cropping is unavoidable even with a macro lens so you need to study your photographs on your computer and find the most interesting section(s) to crop into.  For the center photograph I used F13, exposure time of 2 seconds and the ISO setting was -200. I feel certain I was in A mode.                       Here are some photographs Nicole took at the meeting, she also got some colourful abstract shots too.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  The hardest technique was trying to photograph a film of soap.  To start with you need a shallow dish to put the washing up liquid in and this needs to be mixed with as many drops of glycerine it takes to make a loose liquid (the glycerine gives the bubble strength).  You need a loop on a stand and the easiest way to achieve this is to re-shape a wire coat hanger, a torch or any other light source but be careful of unwanted reflections.  It’s hard enough getting the correct angle of light and setting your camera up in just the right position and then just when you are ready to take the shot the bubble bursts but getting the soapy film onto the ring in the first place is an art in itself as Antoine found out very quickly.              Here are some I took at home and I hope I will be able to show you what Antoine and the other’s in the group managed to capture in the next blog.                                                                         For this image the settings were F2.8, ss 1.6 the iso was -1600 and I used a small torch to light through the soapy film.   As I round up this blog I’d like to thank all the members who after each session are so helpful in not only making sure we leave the hall clean and tidy but help with carrying all the equipment out to the car, it is very much appreciated.  The next Camera Club meeting is on Monday 13th March at the Château in Saujon; Richard and I look forward to seeing as many of you there as can make it but if you can’t you can always email me any photo’s you would like to share with the group.  The header photo is by Denise.

Nous sommes un groupe déterminé au Club de la caméra, malgré l’itinéraire habituel à notre lieu de réunion étant barré de nous et que Daniel a dû gérer le deviation sur les béquilles nous avons trouvé notre chemin à la salle et a obtenu avec la question en main. Fondamentalement pour voir les uns les autres photo et puis de jouer avec de l’eau et de la produit pour la vaisselle!                                    Nous étions tous impatients de voir la photo de Denise comme elle a été globe trotting à nouveau et nous voulions partager ses expériences à travers ses photos. Nous avons commencé à New York et une vue du pont de Brooklyn avec la Tour de Freedom derrière elle. Puis cette photo prise du haut de l’Empire State Building avec la Statue de la Liberté clairement visible dans le port.  Denise a changé cette photo en noir et blanc, mais Monica a senti l’image pourrait être modifiée de différentes façons différentes et imaginatives, nous avons mis Denise le défi de le faire. Nous attendons avec intérêt les résultats à notre prochaine réunion. Je pense que c’est quelque chose que nous pourrions continuer, alors attention, vous pourriez être la prochaine!                      Puis nous sommes allés à Grand Cayman où Denise a pris cette photo étonnante d’un lézard vert qu’elle a vu dans les motifs de Pedro St James Castle. Nous avons tous adoré le lézard vert, mais il a senti qu’il aurait pu être recadrer plus près de la tête pour montrer plus de détails, seulement un point mineur, mais il est toujours bon d’obtenir des commentaires constructifs des autres.  Cette photo a également été prise à partir des motifs de Pedro St James Castle, Denise aimé le contraste non seulement des couleurs dans l’eau, mais la façon dont la mer va de clapoteux à parfaitement lisse avant de se briser sur les rochers. Passports prêts, nous sommes à une voie ferrée désaffectée à Gatun Lock au Panama, le canal pour être exact où Denise photographié ce groupe de Coati ludique (une partie de la famille Raccoon).  Maintenant, c’est une chose de photographier un lézard sunbathing ou vastes cityscapes mais essayez de photographier un colibri en vol. Denise jouissait d’un «thé de haut» dans une vieille maison coloniale / plantation à Falmouth, en Jamaïque, lorsque ces deux colibris ont décidé de la rejoindre. Bien fait Denise et merci de nous avoir emmenés autour le monde! Comme Denise avait été absent pendant un moment nous n’avions pas vu sa photo de la promenade en bateau que nous avons en novembre.   Compte tenu de l’espace limité sur le bateau pour se déplacer Denise dit qu’elle s’est contentée de prendre un seul type de photograph, des réflexions. J’ai lu dans des journaux photographiques que c’est une très bonne idée car vous n’avez jamais la lentille correcte montée quand une scène particulière se présente, mais si vous allez avec une tâche à l’esprit vous et votre équipement sont déjà concentrés sur cela et vous pouvez vous sauver beaucoup de temps et de déception.  Denise est venue à cette décision parce que chaque fois qu’elle essayait de prendre une photo d’un oiseau il s’envola, ils ont tendance à le faire, mais Yannick avait plutôt un plan astucieux pour capturer ces photos de mouettes à Paris.      En raison de la longue période de froid cet hiver, les oiseaux ont eu très faim, alors Yannick a trempé du pain et l’a emmené avec elle au Canal Saint-Martin et a soudoyé les oiseaux pour lui poser. Pour cette photo Yannick utilisé F7.1, 1/160 sec et ISO -800.    Plus de photos de Yannick peuvent être vues dans la galerie de club d’appareil-photo. Jusqu’ici beaucoup de techniques photographiques ont été exposées mais Antoine nous a offert une vue d’un autre très important, “l’heure d’or” utilisation de la lumière naturelle.   Cette photo est de Saint Jame’s Tower à Paris et la chaleur du soleil de fin d’après-midi adoucit l’architecture. Le même peut être vu dans cette vue de Notre Dame et celle de l’île de Saint Louis. De belles images rendues plus par l’utilisation de l’éclairage complémentaire.                                                                                     Carol C nous a montré quelques photos de la dernière réunion où Richard avait érigé son studio portable et nous a encouragés à expérimenter avec les réglages de nos caméras, elle a également pris cette photo en utilisant le style Bokeh qu’elle dit qu’elle utilisera pour cette année des cartes de Noël , S’il vous plaît ne parlons pas de Noël en Février!                                                                              Nicole a emmené son petit-fils au zoo de La Palmyre et a “capturé” ces tirs impressionnants. Nous avons aimé l’encadrement sur celui-ci.                                                                                                                                                                                                                           Veronica ne pouvait pas être avec nous pour la réunion car elle est actuellement au Portugal, mais elle m’a donné la permission de montrer cette photo au groupe qu’elle avait pris quelques jours plus tôt. Richard sera également heureux d’apprendre qu’elle lit le manuel de ses caméras et qu’elle le trouve «très intéressant».                         Bruce, bien que résidant maintenant au Royaume-Uni prend toujours un intérêt très vif dans le club de caméra qu’il a fondé et il est toujours bon de voir ce qu’il travaille actuellement dessus. Rembrandting a longtemps été une passion de Bruce et des exemples de cela peut être vu dans la galerie de club de caméra sous “Bruce” et dans les blogs précédents.   Cette fois, il a travaillé sur la représentation des «Trois Grâces», jeunesse / beauté, joie et élégance. Bruce dit qu’il a fallu trois jours en post-production pour obtenir l’image finale; Un exercice de patience aussi bien je pense. Vous pouvez voir qu’il a utilisé le même modèle pour chaque “Grace” puis a combiné les trois photos en une seule et puis les mettre dans la photo de la forêt. Dans l’attente de voir ce qu’il vient avec prochaine.                                    Tout cela et nous n’avons pas encore pris de café! Avant de laisser le groupe libre pour les rafraîchissements j’ai couru par une présentation de ce que nous ferions dans la deuxième moitié de la réunion et à peu près qui jouerait avec l’eau, l’huile et la vaisselle liquide. J’avais fait des recherches sur les techniques sur You Tube et pratiquant à la maison, ne perfectionnant pas la technique que j’ai peur de dire, mais avec plus de pratique et encore plus de pratique j’espère produire des images intéressantes. J’ai été heureux de voir le groupe se rendre à la tâche et d’essayer chacune des expériences.    Ici, Denise et Dave photographient des bulles dans un plat en verre avec du papier couleur en dessous. Une paille est une partie essentielle de cette procédure et voici les résultats de l’expérience de Denise avec cette technique.                                                                                                                                            Celui-ci implique un cd, un compte-gouttes d’eau et une torche ou lumière naturelle. Les effets peuvent être étonnants, ce sont des couples que j’ai pris à la maison.                               Dave a travaillé sur la capture d’huile sur l’eau, nous sommes impatients de voir sa photo à la prochaine réunion, mais pour vous donner une idée de ce que nous espérions tirer ici sont un couple plus de la mienne que j’avais pris à la maison. La photo “mise en place” montre du papier jaune et orange sous le plat mais pour la photo “bulle” j’ai utilisé du papier bleu et vert sous le plat.                                                                                              Le recadrage est inévitable même avec une lentille macro, donc vous avez besoin pour étudier vos photos sur votre ordinateur et de trouver les sections les plus intéressantes. Pour la photo du centre j’ai utilisé F13, temps d’exposition de 2 secondes et le réglage ISO était -200. Je suis certain que j’étais en mode A.       Voici quelques photos que Nicole a prises à la réunion, elle a également obtenu quelques clichés abstraits colorés aussi.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          La technique la plus difficile était de photographier un film de savon.   Pour commencer, vous avez besoin d’un plat peu profond pour mettre le liquide vaisselle dans et cela doit être mélangé avec autant de gouttes de glycérine qu’il faut pour faire un liquide en vrac (la glycérine donne la force de bulle). Vous avez besoin d’une boucle sur un stand et le moyen le plus simple pour y parvenir est de redessiner un cintre en fil métallique, une torche ou toute autre source lumineuse, mais attention aux réflexions indésirables.   Il est assez difficile d’obtenir l’angle de lumière correcte et de placer votre appareil photo dans juste la bonne position et puis juste quand vous êtes prêt à prendre le cliché de la bulle éclate mais obtenir le film savonneuse sur le ring en premier lieu est un art en soi Comme le savait Antoine très vite. Voici quelques-unes que j’ai prises à la maison et j’espère pouvoir vous montrer ce qu’Antoine et les autres du groupe ont réussi à capturer dans le prochain blog.                                                                                              Pour cette image, les paramètres étaient F2.8,     ss 1.6 l’iso était -1600 et j’ai utilisé une petite torche à la lumière à travers le film savonneux.                                                                                                                                                       En rassembler ce blog, j’aimerais remercier tous les membres qui, après chaque session, sont si utiles non seulement pour nous assurer que nous quittons le hall propre et bien rangé, mais que nous aidons à transporter tout l’équipement à la voiture. Apprécié. La prochaine réunion du Camera Club aura lieu le lundi 13 mars au Château de Saujon; Richard et moi avons hâte de voir autant de vous là-bas que peut le faire, mais si vous ne pouvez pas, vous pouvez toujours m’envoyer par courrier électronique toutes les photos que vous souhaitez partager avec le groupe. La photo d’en-tête est de Denise.

 

The End and The Beginning

As if the Camera Club couldn’t get more exciting Daniel, suggested we take a chartered boat trip on the river Seudre from Mornac in November!  We had an early start because of the tide times but a hardy group of 23 braved the cold weather.  We were treated to a magnificent sunrise, pouring rain, a rainbow and some stunning scenery as these photographs will prove.                                                                                                        roni-20Daniel by Veronica.

I understand from Daniel that he is planning another boat trip for us in April which should be exciting.

Coulourful images from Mike.                                                                                       mike-img_6969b-5mike-img_6969b-1mike-img_6969b-6

 

 

 

daniel-dsc_1905-16Daniels powerful zoom lens was the only one that could capture these birds as they were too far away daniel-dsc_1905-5for the rest of us.  You also get a good idea of how wet it was from this photo.  We all photographed this daniel-dsc_1905-10poor vessel but Daniel seems to have captured it in a better light than most.                                                                                                   roni-15Veronica dodged between bodies (we were rather tightly packed, especially when it started raining) to shoot this wonderful sunrise.  The skipper of the boat told us about the lucrative trade between France and Spain for baby eels, called Pibale orroni-23 Civelle depending on which region of France you live in.  This is the type of boat needed roni-17to fish for these eels.               This little boat, however, was not in such good shape.  Both photo’s taken by Veronica.

 

2016-11-19-camera-club-and-afa-outing-organised-by-daniel-from-the-port-at-mornac-p1160924-9

2016-11-19-camera-club-and-afa-outing-organised-by-daniel-from-the-port-at-mornac-p1160924-11

 

Two from Carol C.

Antoine captured this poor antoine-img_2350-1boat high and dry, antoine-img_2350-5and this one of the shelter the Saulniers (the name for the men who worked on the salt beds), used to protected themselves from the sun, wind and rain.                                             antoine-img_2350-4                And just so we all knew where we had been Antoine took this photo of the church in Mornac.    To view these and many other photo’s of our trip on the Seudre please visit the Camera Club Gallery.  Thank you Daniel for organising this trip and if anyone has any idea’s of places the Camera Club could visit please let Richard or Carol C know, it’s very important that members shape the Club into the format they want.

The last meeting of the Camera Club for 2016 was taken by Carol C and the subject to be re-visited was Bokah but before we got our camera’s out we viewed the members photo’s on Autumn colours and the super moon richard-b0000353-5nicole-p1010806-6which was supposed to have filled our skies in November.  These two were taken by Richard and although he has great clarity on the cropped photo the second one shows carol-1-november-7-2016-036-9how much cloud cover there was that night.  Carol C encountered the same problem and the shot she wanted to capture of the super moon dwarfing the carol-1-november-7-2016-036-10oyster cabins in La Tremblade couldn’t be realised because the moon did not become clear until it was much higher in the night sky.  Her second photo of the moon was taken from a window in her house but as she says “it could be any full moon”.  Thankfully one of our roni-29group had much more success capturing a wonderful sight even if some of us did question it’s authenticity!  Well done Veronica for making us smile.  So the Super Moon may have been a let down after all the hype but the same cannot be said about this years autumn colours.  What a display we have had.  daniel-dsc_1905-1                                                                              This colourful shot was taken by Daniel                                                                                                                          bruce-fisherman-2-2and this one is from Bruce taken in a park in the UK.

Carol C collected a few items from a short walk she took and made an autumn still life. carol-1-november-7-2016-036-19                                                                                             For this photo Carol C carol-1-november-7-2016-036-11sellotaped the leaf to her bedroom window using the natural light outside to shine through the leaf and pick out the details.                                                                                                                                 This image was sent to Carol C in an email and it gave her the 12140650_928524140589219_2944536254611169057_ninspiration for this photo.  There’s just so much fun carol-1-november-7-2016-036-14to be had at this time of year!                                                                                                                                                                                                                      She also posed an old question as carol-1-november-7-2016-036-2to which was best, carol-1-november-7-2016-036-1the original photograph you take or the one after you’ve “processed” it?   Carol C says she deliberately took the first photo knowing she would edit out the telegraph pole, enhancing the colours was an after thought, did she do right?    The group at the meeting were divided. What do you think?

Richard showed us a bounty of colour and all from his garden!                      richard-b0000353-3richard-b0000353-2richard-b0000353-8

david-img_3651-6david-img_3651-7david-img_3651-8                                                             David went further afield for his autumn photos. nicole-p1010806-10    Whilst we wanted to know if Nicole had “arranged” this display of autumn leaves.  “No” she said, she just stood over a pile of leave and nicole-p1010806-8took the photo, just goes to show that beauty and photographic opportunities are all around us if we keep our eyes peeled and our camera’s handy.   Nicole also took this nicole-p1010806-7photo of a contrast of trees in their autumn splendor and this one of autumn trees reflected in water. roni-9                                                                This colourful tree was photographed by Veronica as well roni-6as this leafy lane.   Did you think autumnroni-12was all about plants hibernating?  Well this third photograph from Veronica proves otherwise, a delicate flower pushing it’s way through the leaves to bring it’s own special sunshine to these shorter days.                                                                                                                                                                                And so to Bokeh.  As I explained in the blog “Turning Japanese” back in July 2016, Bokeh is a Japanese word meaning nicole-1-3“out of focus”.  The aim is to have your subject very close and in focus with the background out of focus, nicole-1-2 in other words a very “shallow depth of field”.  Just like these photos taken by Nicole during the meeting.  We took advantage of the festive season to practice Bokeh withDSC_0362 the abundance of lights but it can be used in many other settings such as this outdoor photo taken not by one of our club members but my niece (Nikon D3100, F5.3, ISO -400, 1/80 sec.)  I thought it was worth adding to prove my point.   A macro lens is useful at times when shooting Bokeh but not essential.  We looked at some less expensive ways to achieve 51E-eZQC-zL“macro” such as these 4 close up filters which I found on-line for £16 or 19€.  These filters magnify the object by +1, +2, +4 or +10 but using them can effect image quality.   For a little bit more 41HOqjI+aoLmoney this extension tube which fits between the camera and lens will magnify the subject for extreme close ups and at £40 or 48€ it is still a fraction of the price of a macro lens.  The cheapest adapter I could find on the internet was 41-8BkxUwzLthis reverse ring adapter which allows you to connect a lens to your camera back to front.  This adapter only costs £2 or 3€ but as Richard pointed out “using this adapter exposed your lens to potential damage” and he advised strongly against it.   If you decide to purchase either of the first two options care must be taken to ensure you order the correct size for your camera.  If you are unsure it would be wiser to buy the magnifying lenses in a camera store.                                                                  So this ended 2016 for the Camera Club but before we’d finished the last of the turkey we were back ready to take on some new photographic techniques.  But, firstly, we wanted to look at the photograph’s our members had to show us.      These three are from Richard.richard-dsc_0064-5 richard-dsc_0064-9 richard-dsc_0064-10

 

 

bruce-fisherman-2-1                       It’s always good to hear from Bruce especially when he sends us some of his photo’s.  This is of a fisherman in India.

There will be more from Bruce in the next blog.                                                                                            Yannick not only showed us a very interesting photo but gave us a history lesson at the same time.  I’ve used the same photo for the header so it could be seen more clearly.  It is yannick-image1considered to be the oldest photograph of Paris and was taken by Louis Daguerre (1837) on a polished silver mirror (daguerrotype).  It is also probably the first photograph with a living person in it!  Exposure time was between 10 and 15 minutes which means that the people walking in the Place de la République at the time are not shown but the gentleman having his shoes cleaned in the foreground can be seen because he was stationary for that period of time.  We were all very interested in this, well done Yannick and thank you for sharing it with us.              Richard really knows how to get our attention and when he asked us “have you read your camera’s manual” and “have you used all your camera’s functions” we couldn’t answer “yes” to either question.  For most of us our manuals are on the computer but even those of us who have printed them out admitted they haven’t read them through.  Richard urged that if we read our manuals and practiced with our camera’s on a daily basis we would be amazed at what we learned.  It’s very good advise and like most things will need us to be more organised and disciplined to achieve this but well worth the effort.  Richard’s main theme for the meeting was the importance of light in all it’s variations and how to use it to our best advantage in photography.  It has been mentioned before that the built in flash on our camera is too harsh for portrait photography and Richard listed a number of ways to avoid blinding our models.  Of course, ideally a separate flash that can be angled up is useful and if it has a defuser even better.  If you only have a built in flash look for “flash compensation” in the camera’s settings, this feature allows you to tone down or lift up your flash.  Try to capture more light if needed by increasing the ISO setting on your camera and the aperture, just need to be aware that “noise” could be a problem when doing this.  You can “bend” the light from the flash upwards by bending a piece of card and placing it in front of the flash.  Richard suggested covering the flash (or any harsh light source) with a material called “strim”, Dave said he uses a hanky!  The aim is to “soften” the light. Also remember that your flash is no use to you in large area’s such as a concert or sports event.  Normal flashes have a 2 to 12ft range so all you will highlight are the backs of the heads of the people immediately in front of you.  Now Bruce and Richard must have been reading from the same song sheet as I’d received an email from Bruce with a suggestion on how, if we wished we could take our photography into a new arena and Richard suggested the same thing at the meeting.  Bruce mentioned blipfoto where you try and email up a photo every day which will be commented on.  Richard told us the story of a photograph he had submitted to a similar site which was returned saying “very good but it’s a shame the fingers dsc_0032-001have been cropped off”.  Richard had studied the photograph long and hard before submitting it so was astounded to see quite clearly the young lady had no fingertips!  Luckily this had been a tiny mistake in the cropping process and when Richard retrieved the original photo he had taken he found that she did in fact have all her fingers.  Richard resubmitted the photo and was told it was now “excellent”.  All this is good feedback for us, these sites want us to submit our best photo’s which makes us look at them carefully before uploading them.  I have joined a free site called 500px which I am finding my way around, so far the comments have been kind.  There are many sites out there, have a look around and find one that suits you.   After a refreshing coffee break we got down to some practical photography.  Richard had set up his portable P1170469 studio and lights and placed a dolls head in it for us to photograph.  The object of the exercise was to take the camera off auto and adjust the camera’s P1170480settings to get the best images possible.            This one by Carol C was taken on “A” f5.6, ISO -200 1/8 sec with a Luxix GM5.     Richard also had some blue plastic which when put over the P1170468lamps gave a more “daylight” effect to the lighting.   As you can see the group put their thinking caps on and got down to the task with Richard on hand to help where needed.   Hopefully you have received an email giving two links that Richard provided, one regarding colour temperature and the other on “how to take better pictures using just the pop-up flash”  if you have not had the email please contact Richard or myself and we will give you the links.  Dave also mentioned at the meeting a very good book he had entitled ‘Understanding Exposure’ which he says is written very capably and in easy to understand language by Bryan Peterson. It is currently in its 4th edition and published in 2016. It is available from both Amazon uk and fr but regrettably is not available in French, hopefully there is a similar book out there in French.                                                           The next Camera Club meeting will be on Monday 13th February when we will be photographing oil on water.

Comme si le Camera Club ne pouvait pas obtenir plus excitant Daniel, a suggéré que nous prenions un voyage en bateau affrété sur la rivière Seudre de Mornac en Novembre! Nous avons eu un début tôt en raison de la marée fois mais un groupe hardy de 23 braved le froid. Nous avons été traités à un magnifique lever de soleil, pluie torrentielle, un arc-en-ciel et quelques paysages magnifiques comme ces photographies prouveront.

roni-20Daniel par Veronica.

Je comprends de Daniel qu’il envisage une autre excursion en bateau pour nous en avril qui devrait être passionnant.

Coulourful images de Mike

mike-img_6969b-5 mike-img_6969b-1 mike-img_6969b-6

daniel-dsc_1905-16Daniels objectif zoom puissant était le seul qui pourrait capturer ces oiseaux car ils étaient trop loin daniel-dsc_1905-5pour le reste d’entre nous. Vous obtenez également une bonne idée de comment mouillé il était de cette photo. Nous avons tous photographié ce pauvre daniel-dsc_1905-10bateau, mais Daniel semble l’avoir capturé dans un meilleur éclairage que la plupart.

roni-15Veronica esquivée entre les corps (nous étions plutôt serrés, surtout quand il a commencé à pleuvoir) de tirer ce lever de soleil merveilleux. Le patron du bateau nous a parlé du commerce lucratif entre la France et l’Espagne pour les anguilles, appelées Pibale ou Civelle selon la roni-23région de France dans laquelle vous vivez. C’est le type de bateau nécessaire pour pêcher ces anguilles. roni-17Ce petit bateau, cependant, n’était pas en si bonne forme. Les deux photos prises par Veronica.

 

2016-11-19-camera-club-and-afa-outing-organised-by-daniel-from-the-port-at-mornac-p1160924-9 2016-11-19-camera-club-and-afa-outing-organised-by-daniel-from-the-port-at-mornac-p1160924-11                                                                                                      Deux de Carol C.

Antoine a capturé antoine-img_2350-1ce pauvre bateau haut et antoine-img_2350-5sec, et celui-ci du refuge des Saulniers (le nom pour les hommes qui travaillaient sur les lits de sel), utilisé pour se protéger du soleil, du vent et de la pluie.   Et pour que nous sachions où nous étions, Antoine a pris cette antoine-img_2350-4photo de l’église de Mornac. Pour voir ces photos et bien d’autres de notre voyage sur la Seudre, veuillez visiter la galerie de Camera Club.                           Merci Daniel pour avoir organisé ce voyage et si quelqu’un a une idée des endroits que le Club Caméra pourrait visiter s’il vous plaît laissez-Richard ou Carol C savoir, il est très important que les membres forment le Club dans le format qu’ils veulent.

La dernière réunion du Club de la caméra pour 2016 a été prise par Carol C et le sujet à être re-visité était Bokah mais avant que nous ayons notre caméra dehors nous avons vu la photo de membres sur les couleursrichard-b0000353-5 d’automne et la super lune qui était supposée avoir nicole-p1010806-6rempli notre ciel en novembre. Ces deux ont été prises par Richard et bien qu’il ait une grande clarté sur la photo recadrée le second montre combien de couverture nuageuse il y avait carol-1-november-7-2016-036-9cette nuit.  Carol C a rencontré le même problème et le photo qu’elle voulait capturer de la super lune qui surpasse les cabines d’huîtres de La Tremblade ne pouvait pas être réalisé parce que la lune ne devenait claire que lorsqu’elle était beaucoup plus haute dans le ciel nocturne. Sa deuxième carol-1-november-7-2016-036-10photo de la lune a été prise à partir d’une fenêtre dans sa maison mais comme elle dit «il pourrait être n’importe quelle pleine lune». Heureusement l’un de notre groupe avait roni-29beaucoup plus de succès capturant un spectacle merveilleux même si certains d’entre nous ont questionné son authenticité! Bien fait Veronica pour nous faire sourire.   Donc, le Super Moon peut avoir été une déception après tout le battage médiatique, mais le même ne peut pas être dit au sujet de ces couleurs d’automne années. Quel spectacle nous avons eu.                               Cette photo daniel-dsc_1905-1colorée a été prise par Daniel                                                                                                                 et celle-ci est de Bruce pris dansbruce-fisherman-2-2un parc au RU.

 

Carol C a rassemblé quelques carol-1-november-7-2016-036-19articles d’une courte promenade qu’elle a prise et a fait une nature morte d’automne.

carol-1-november-7-2016-036-11Pour cette photo Carol C “scotch” la feuille à sa fenêtre de la chambre à coucher en utilisant la lumière naturelle à l’extérieur pour briller à travers la feuille et de choisir les détails.12140650_928524140589219_2944536254611169057_nCette image a été envoyée à Carol C dans un email et il lui a donné l’inspiration pour cette photo.
carol-1-november-7-2016-036-14Il ya tellement de plaisir à avoir à cette époque de l’année!

Elle a également posé une vieille question quant à ce qui était le mieux, la photo originale que vous prenez ou celui après que carol-1-november-7-2016-036-1vous avez «traité» il? Carol C dit qu’elle a délibérément pris la première photo en sachant carol-1-november-7-2016-036-2qu’elle serait éditer le poteau télégraphique, l’amélioration des couleurs était une réflexion après, a fait elle bien? Le groupe à la réunion était divisé. Qu’est-ce que tu penses?

Richard nous a montré une bounty de couleur et tout de son jardin!
richard-b0000353-3 richard-b0000353-2 richard-b0000353-8

 

 

 

david-img_3651-7                                                                                         david-img_3651-6                                        
david-img_3651-8
David est allé plus loin pour ses photos d’automne.     Alors que nous voulions savoir si Nicolenicole-p1010806-10 avait “arrangé” cet affichage des feuilles d’automne. “Non”, a-t-elle dit, elle s’est arrêtée au-dessus d’un tas de congé et a pris la photo, juste pour montrer que la beauté et les opportunités photographiques sont tout autour de nous si nous gardons nos yeux pelés et notre nicole-p1010806-8caméra à portée de main.   Nicole a également pris cette photo d’un contraste d’arbresnicole-p1010806-7 dans leur splendeur d’automne et celle des arbres d’automne reflète dans l’eau.

Cet arbre coloré a été photographié par Veronica roni-9ainsi que cette voie feuillue. roni-6Avez-vous pensé que l’automne était tout sur les plantes en hibernation? Eh bien cette troisième photo de Veronica roni-12prouve autrement, une fleur délicate poussant son chemin à travers les feuilles pour apporter son propre soleil spécial à ces jours plus courts.

Et donc à Bokeh. Comme je l’ai expliqué dans le blog “Turning Japanese” de retour en Juillet 2016, Bokeh est un mot japonais nicole-1-3qui signifie “hors foyer”. Le but est d’avoir votre sujet très proche et en mettant nicole-1-2l’accent sur l’arrière-plan en dehors de la concentration, en d’autres termes, une très “profondeur de champ peu profonde”. Tout comme ces photos prises par Nicole lors de la réunion.

Nous avons profité de la saison festive pour pratiquer Bokeh avec l’abondance des lumières, mais il peut être utilisé dans de nombreux autres paramètres tels que cette photo extérieure prise DSC_0362pas par un de nos membres du club, mais ma nièce (Nikon D3100, F5.3, ISO – 400, 1/80 sec.) Je pensais qu’il valait la peine d’ajouter pour prouver mon point. L’objectif macro est utile lors de prises de vue Bokeh mais pas 51E-eZQC-zLessentiel. Nous avons examiné quelques façons moins coûteuses de réaliser “macro” tels que ces 4 filtres proches que j’ai trouvé en ligne pour £ 16 ou 19 €. Ces filtres agrandissent l’objet par +1, +2, +4 ou +10, mais l’utilisation de ces derniers peut affecter la qualité de l’image. 41HOqjI+aoLPour un peu plus d’argent ce tube d’extension qui s’adapte entre la caméra et l’objectif va magnifier le sujet pour les gros plans rapprochés et à £ 40 ou 48 €, il est encore une fraction du prix l’objectif macro.   L’adaptateur 41-8BkxUwzLle moins cher que j’ai pu trouver sur Internet a été cet adaptateur anneau inversé qui vous permet de connecter un objectif à votre caméra à l’avant. Cet adaptateur coûte seulement £ 2 ou 3 €, mais comme Richard l’a souligné “en utilisant cet adaptateur exposé votre objectif à des dommages potentiels” et il a fortement recommandé contre.  Si vous décidez d’acheter l’une des deux premières options de soin doit être pris pour vous assurer de commander la taille correcte pour votre appareil photo. Si vous n’êtes pas sûr qu’il serait plus sage d’acheter les objectifs de loupe dans un magasin de caméra.                                                                                           Donc ceci a fini 2016 pour le club de caméra mais avant que nous ayons fini le dernier de la dinde nous étions de retour prêt pour prendre sur quelques nouvelles techniques photographiques. Mais, premièrement, nous voulions voir les photographies que nos membres devaient nous montrer. Ces trois sont de Richard.                                                                                                        richard-dsc_0064-5 richard-dsc_0064-9 richard-dsc_0064-10

 

 

 

bruce-fisherman-2-1Il est toujours bon d’entendre Bruce surtout quand il nous envoie une partie de sa photo. C’est un pêcheur en Inde.

Il y aura plus de Bruce dans le prochain blog.

Yannick non seulement nous a montré une photo très intéressante, mais nous a donné une leçon d’histoire en même temps. yannick-image1J’ai utilisé la même photo pour l’en-tête afin qu’il puisse être vu plus clairement. Il est considéré comme la plus ancienne photographie de Paris et a été pris par Louis Daguerre (1837) sur un miroir d’argent poli (daguerrotype). C’est aussi probablement la première photo avec une personne vivante dedans! Le temps d’exposition était entre 10 et 15 minutes ce qui signifie que les gens marchant sur la Place de la République à l’époque ne sont pas montrés mais le monsieur ayant ses chaussures nettoyées au premier plan peut être vu parce qu’il était stationnaire pour cette période de temps. Nous étions tous très intéressés par ce, bien fait Yannick et merci de le partager avec nous.                                                                                                                         Richard sait vraiment comment obtenir notre attention et quand il nous a demandé “avez-vous lu le manuel de votre appareil photo” et “avez-vous utilisé toutes les fonctions de votre appareil photo” nous ne pouvions pas répondre «oui» à l’une ou l’autre question.   Pour la plupart d’entre nous, nos manuels sont sur l’ordinateur, mais même ceux d’entre nous qui les ont imprimés ont admis qu’ils ne les ont pas lus. Richard a insisté pour que si nous lisons nos manuels et pratiquions avec notre caméra sur une base quotidienne nous serions étonnés de ce que nous avons appris. C’est très bon conseiller et comme la plupart des choses auront besoin de nous pour être plus organisés et disciplinés pour y parvenir, mais vaut bien l’effort.                                                                                                                                         Le thème principal de Richard pour la réunion était l’importance de la lumière dans toutes ses variations et comment l’utiliser à notre meilleur avantage dans la photographie. Il a été mentionné avant que le flash intégré sur notre appareil photo est trop dur pour la photographie de portrait et Richard a énuméré un certain nombre de façons d’éviter d’aveuglant nos modèles.   Bien sûr, idéalement un flash séparé qui peut être angulé est utile et s’il a un déflecteur encore mieux. Si vous avez seulement un flash intégré pour rechercher une “compensation de flash” dans les réglages de l’appareil photo, cette fonction vous permet de baisser ou de soulever votre flash. Essayez de capturer plus de lumière si nécessaire en augmentant le réglage ISO sur votre appareil photo et l’ouverture, il suffit d’être conscient que «bruit» pourrait être un problème lorsque vous faites cela.     Vous pouvez “plier” la lumière du flash vers le haut en pliant un morceau de carte et le placer en face du flash. Richard a suggéré de couvrir le flash (ou toute source de lumière dure) avec un matériau appelé “strim”, Dave a dit qu’il utilise un mouchoir! Le but est de “ramollir” la lumière. Rappelez-vous également que votre flash n’est pas utile pour vous dans les grandes zones comme un concert ou un événement sportif.  Les flashs normaux ont une portée de 2 à 12 pieds de sorte que tout ce que vous mettra en évidence sont les dos des têtes des gens immédiatement en face de vous.                                             Bruce et Richard doivent avoir lu dans la même feuille de morceau que j’ai reçu un courriel de Bruce avec une suggestion sur la façon dont, si nous voulions que nous puissions prendre notre photographie dans une nouvelle arène et Richard suggéré la même chose à la réunion. Bruce a mentionné blipfoto où vous essayez et email une photo tous les jours qui sera commenté.      Richard nous a raconté l’histoire d’une photo qu’il avait soumise à un site similaire qui a été retourné en disant “très bien, mais dsc_0032-001c’est dommage que les doigts aient été coupés”. Richard avait étudié la photographie longtemps et dur avant de le soumettre ainsi a été stupéfait de voir clairement la jeune femme n’avait pas les doigts!    Heureusement, cela avait été une petite erreur dans le processus de culture et quand Richard récupéré la photo originale qu’il avait pris, il a constaté qu’elle avait effectivement tous ses doigts. Richard a renvoyé la photo et on lui a dit qu’il était maintenant “excellent”. Tout cela est une bonne rétroaction pour nous, ces sites nous demandent de soumettre notre meilleure photo qui nous fait regarder attentivement avant de les télécharger. J’ai rejoint un site gratuit appelé 500px que je trouve mon chemin, jusqu’à présent, les commentaires ont été gentils. Il ya beaucoup de sites là-bas, jetez un coup d’oeil autour et trouver celui qui vous convient. Après une pause-café rafraîchissante, nous avons eu droit à une P1170469photographie pratique.   Richard avait installé son studio portable et ses lumières et y avait placé une tête de poupée pour nous photographier. L’objet de l’exercice était de prendre l’appareil photo hors auto et de régler les paramètres de l’appareil photo pour P1170480obtenir les meilleures images possibles.   Celle de Carol C a été prise sur “A” f5.6, ISO -200 1/8 sec avec un Luxix GM5.

P1170468Richard avait également un peu de plastique bleu qui, lorsqu’il est mis sur les lampes a donné un effet plus “lumière du jour” à l’éclairage. Comme vous pouvez le voir le groupe mettre leurs chapeaux de réflexion sur et est descendu à la tâche avec Richard sur place pour aider là où besoin.

J’espère que vous avez reçu un courriel donnant deux liens que Richard a fourni, un concernant la température de couleur et l’autre sur “comment prendre de meilleures photos en utilisant simplement le flash pop-up” si vous n’avez pas eu l’email s’il vous plaît contactez Richard ou moi et nous Vous donner les liens.                                                                                        Dave a également mentionné à la réunion un très bon livre qu’il avait intitulé «Comprendre l’exposition», qu’il dit est écrit très capable et en langage facile à comprendre par Bryan Peterson. Il est actuellement dans sa 4ème édition et publié en 2016. Il est disponible à la fois en Amazonie britannique et fr, mais malheureusement n’est pas disponible en français, nous l’espérons, il ya un livre semblable là-bas en français.

La prochaine réunion du Camera Club aura lieu le lundi 13 février, lorsque nous photographierons l’ huile sur l’eau.